Agence QMI

L'équipement des gardiens sera modifié

À compter de la saison prochaine, la Ligue nationale de hockey (LNH) réduira la taille de l'équipement des gardiens.

C'est ce qui a été décidé, mardi à Boca Raton, au terme de la deuxième journée de la réunion des directeurs généraux du circuit en Floride.

Malgré les apparences, l'objectif de cette mesure n'est pas nécessairement de générer davantage d'offensive dans les rencontres, l'éternel problème de la LNH datant d'avant l'ère du lock-out de 2004-2005.

«Est-ce qu'il se marquera plus de buts? Je ne sais pas, on verra; ce n'est pas la raison pour laquelle on a fait ça», a commenté Kay Whitmore, superviseur des gardiens de la LNH.

«Nous voulons avant tout nous assurer qu'il existe une certaine équité entre les gardiens et que les meilleurs d'entre eux se démarquent.»

Marc Bergevin, directeur général du Canadien de Montréal, estime que les changements n'affecteront en rien les performances de sa vedette Carey Price, dernier récipiendaire des trophées Hart et Vézina.

«Ce n'est pas l'équipement qui rend Carey si bon, ce sont sa souplesse et sa rapidité», a affirmé Bergevin.

José Théodore, ancien gardien du Tricolore et expert pour la chaîne TVA Sports, voit d'un oeil favorable les modifications à venir.

«Je pense que les gardiens peuvent faire ce bon compromis pour aider les marqueurs», a dit «Théo».

Les coups à la tête ont également fait partie des sujets de discussion traités pendant la journée. Aucun changement n'a été apporté à la réglementation à ce sujet.

Certains directeurs généraux auraient souhaité voir la naissance d'une modification pour punir invariablement tous les coups à la tête, intentionnels ou non.

«J'aurais potentiellement pu soutenir un tel changement. Ce qui est important, c'est la santé des joueurs», a avoué Marc Bergevin.

«Si tu punis une mise en échec parce qu'un joueur a été blessé, c'est plate, mais nous ce qu'on veut voir, c'est des plaquages nord-sud et pas de côté», a commenté Stéphane Quintal, vice-président à la sécurité des joueurs.

«Quand tu frappes un joueur, c'est sûr qu'il y a des chances que tu atteignes sa tête accidentellement.»

Les paramètres d'un éventuel repêchage d'expansion seront notamment à l'ordre du jour mercredi.


Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos