Kevin Dubé
Agence QMI

Peter Stastny rêve toujours de la coupe Stanley

Kevin Dubé

QUÉBEC - Peter Stastny a finalement pu visiter le Centre Vidéotron vendredi soir, un endroit qui, dans un avenir rapproché, pourrait bien devenir son lieu de travail.

L'ancienne gloire des Nordiques de Québec a débarqué dans la Vielle Capitale en soirée vendredi et s'est payé une petite visite des nouvelles installations du Centre Vidéotron en compagnie de Jacques Tanguay et du directeur général du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, Patrick Dom.

Toujours grandement attaché à la ville de Québec, qu'il qualifie de «chez-moi», Stastny n'a pu s'empêcher d'imaginer ce grand amphithéâtre présenter des matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH), et qui sait, accueillir la coupe Stanley!

«Je sais que ça va revenir, a-t-il assuré. Je n'étais pas content de voir que Winnipeg avait obtenu une équipe de la LNH avant Québec. Je comprends que, pour des raisons géographiques, c'était plus facile. Par contre, je sais que Québec est prête, il n'y a aucun doute dans mon esprit.»

Un poste? Pourquoi pas?

Si les Nordiques revenaient à Québec et qu'on offrait à Peter Stastny un poste dans l'organisation, accepterait-il? «J'écouterais attentivement», assure-t-il.

Évidemment, le nom de celui qui est considéré comme le meilleur joueur de l'histoire des Nordiques serait un choix logique pour occuper un quelconque poste de direction avec l'équipe.

«Je suis attaché aux Nordiques et à la ville de Québec. J'écouterais attentivement et ça devrait être une offre bonne pour les deux parties. Une situation gagnant-gagnant, autrement dit. Si c'était le cas, je pense que ce serait possible. Il y a une chose que je n'ai jamais gagnée dans ma vie, et c'est la coupe Stanley. Ce serait possible de le faire rapidement à Québec.»

«Les choses ont changé et il y a plus de parité dans la LNH. Ça prendrait une équipe de direction solide et quelques bonnes acquisitions pour créer une base solide. Évidemment, ce ne serait pas facile au début, mais je pense qu'après quatre ou cinq ans, on pourrait avoir une équipe compétitive.»

À Québec pour le week-end

Stastny demeurera à Québec pendant la fin de semaine et il prendra part aux cérémonies d'ouverture officielle du Tournoi pee-wee samedi après-midi, dès 13 h. L'organisation de l'événement promet un spectacle haut en couleur qui «permettra de transmettre la tradition du Colisée vers le Centre Vidéotron tout en honorant la présence de Peter Stastny», a expliqué Dom.

Quant à l'ancien numéro 26, même s'il sait qu'une génération complète ne l'a pas vu jouer, il s'attend à un bel accueil.

«Les gens de Québec connaissent le sport, et le hockey est dans leur cœur. Les gens sont au courant de l'histoire et des Nordiques.»

Stastny a rencontré les membres des médias au Centre Vidéotron vendredi. Son neveu Martin s'occupe d'une équipe qui évolue au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos