Agence QMI

Seth Jones contre Ryan Johansen

Les Predators de Nashville ont échangé le défenseur Seth Jones contre l'attaquant Ryan Johansen, des Blue Jackets de Columbus, mercredi, dans une transaction monstre.

Le directeur général des Predators, David Poile, n'était pas nécessairement enchanté par l'idée de se départir de Jones, une future vedette à la ligne bleue dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais dispose d'une certaine marge de manœuvre puisqu'il possède deux des meilleurs arrières du circuit en Shea Weber et Roman Josi; sans compter que la tentation d'acquérir un joueur de centre de la trempe de Johansen est toujours très forte, peu importe pour qui.

Les deux joueurs ont été repêchés au quatrième rang au total, en 2010 dans le cas de Johansen et en 2013 pour Jones.

Jones, 21 ans, en est à sa troisième saison dans la LNH et deviendra joueur autonome avec compensation au mois de juillet. Il a inscrit un but et 10 mentions d'aide en 40 rencontres en 2015-2016 et totalise 63 points en 199 parties depuis le début de sa carrière professionnelle.

Pressenti pour devenir le premier choix de sa cuvée en 2013, le fils de l'ancien joueur de basketball de la NBA Popeye Jones était tombé à la quatrième sélection, devancé par Nathan MacKinnon (Avalanche du Colorado), Aleksander Barkov (Panthers de la Floride) et Jonathan Drouin (Lightning de Tampa Bay).

Relation houleuse

À Columbus, la relation entre Johansen et les Blue Jackets et surtout l'entraîneur-chef John Tortorella n'a jamais vraiment été au beau fixe. Au-delà des rumeurs de transaction qui circulaient depuis un bon moment, l'attaquant de 23 ans avait raté le camp d'entraînement en 2014 parce qu'il voulait une entente à long terme. Le droitier s'est finalement contenté d'un pacte de trois campagnes d'une valeur totale de 12 millions $.

«Plusieurs pensées m'envahissent actuellement, a avoué le hockeyeur lors d'un entretien téléphonique avec les médias. Nashville a un bon club de hockey.»
Malgré tous les ennuis qu'il a connus dans l'Ohio, Johansen a mentionné que ses années passées dans l'uniforme des Jackets ont été «phénoménales».

«Ma relation avec Tortorella était bonne. Il est simplement un entraîneur qui dit les choses en pleine face et qui tente de soutirer le meilleur de ses joueurs.»

Johansen cumule 26 points, dont six buts, depuis le début du calendrier régulier, alors que les Blue Jackets croupissent au dernier rang de l'Association de l'Est. Le Britanno-Colombien de 23 ans a enregistré 71 points la saison dernière et en a produit 193 en 309 matchs depuis son arrivée dans la LNH, en 2011-2012.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos