Agence QMI

Jonathan Drouin parle, mais en dit peu

Jonathan Drouin parle, mais en dit peu

Jonathan Drouin. Photo Philippe-Olivier Contant / Agence QMI

Jonathan Drouin a parlé aux représentants des médias pour la première fois depuis que son agent Allan Walsh a révélé avoir demandé au Lightning de Tampa Bay d'échanger son protégé en novembre.

L'attaquant a parlé, certes, mais il n'a pas dit grand-chose.

«Je ne répondrai pas aux questions concernant la demande de transaction», a répété Drouin, mardi, lors d'une disponibilité médiatique du Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning dans la Ligue américaine de hockey. Ses propos ont notamment été repris par le réseau Sportsnet.

«Tout cela est entre Steve et mon agent. Moi, la seule chose que je peux faire est de jouer au hockey ici. Je suis ici pour aider l'équipe», a ajouté le Québécois de 20 ans.

L'athlète de Sainte-Agathe a été cédé au Crunch, samedi. À ce moment, le directeur général du Lightning, Steve Yzerman, avait déclaré au site NHL.com que cette décision avait été prise afin de permettre à Drouin de voir un peu d'action.

«Nous avons procédé ainsi il y a deux semaines avec [le gardien] Andrei Vasilevskiy. Jonathan n'a disputé que neuf matchs au cours des neuf dernières semaines à cause d'une blessure qui a finalement guéri», avait déclaré Yzerman.

Ennuyé par des blessures récemment, le troisième choix au total du repêchage 2013 a été blanchi au cours de ses quatre plus récentes sorties.

Croit-il avoir joué son dernier match avec le Lightning? «C'est dur à dire. Ce sera à moi de prouver que je peux retourner là-bas», a-t-il dit.

«C'est certain que j'aimerais mieux être dans la LNH, mais en ce moment ce n'est pas ma décision. Tout ce que je peux contrôler maintenant, c'est ce que je fais ici.»

En 19 parties cette saison, Drouin a totalisé deux buts et six mentions d'aide, tout en affichant un différentiel de +1.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos