Kevin Dubé
Agence QMI

Gagné prêt à passer à autre chose

Gagné prêt à passer à autre chose

Simon Gagné. Photo Annie Roussel / Agence QMI

Kevin Dubé

QUÉBEC - Même si son but est toujours de rejouer dans la Ligue nationale de hockey, Simon Gagné commence à se résigner à l'idée qu'il n'apposera peut-être plus jamais sa signature au bas d'un contrat d'une formation du circuit Bettman.

«Cette année, j'y ai pensé que peut-être que ça n'arrivera pas. Je ne demande pas à mon agent d'appeler toutes les équipes. Si ça adonne, on va le faire. Sinon, on est prêts à passer à autre chose», a-t-il mentionné, vendredi, en marge de son tournoi de golf au profit de Leucan.

L'attaquant de 34 ans n'a disputé aucun match dans la LNH l'an dernier, et il ne s'attend pas à recevoir d'offre d'ici la fin de l'été.

«Avant le début des camps d'entrainement, les équipes vont voir les besoins qu'ils ont. De mon côté, je m'entraîne depuis un mois comme si je me préparais à un camp.»

Commence-t-il à perdre espoir?

«Oui et non», répond-il.

«L'an passé, c'était ce sentiment-là qui m'habitait. Après les Fêtes, je voyais que des équipes étaient intéressées, mais que ce qu'ils m'offraient n'avait aucun sens à mon âge. Je ne parle pas juste sur le plan monétaire, mais des choses qu'ils me demandaient de faire pour revenir dans LNH.»

Nouvelle vie agréable

Gagné n'a pas détesté la dernière année passée à Québec, avec sa famille, en plus de sa collaboration en tant qu'analyste hockey au réseau TVA Sports. Si cette année devait être représentative du reste de sa vie, il ne serait pas malheureux.

«Je suis prêt à tout. J'aimerais recommencer à jouer et prouver au monde que je peux toujours jouer dans la LNH. Par contre, si ça n'arrive pas, je ne serai pas fâché. Je n'ai pas détesté mon année à Québec avec mes enfants. Je ne m'ennuie pas à la maison. Je suis prêt à n'importe quoi maintenant.»

Bilan positif

Après tout, même si elle a été freinée en raison de blessures, sa carrière n'a rien de banal.

Il a représenté le Canada à deux reprises aux Jeux olympiques, lors de la conquête de l'or à Salt Lake City en 2002, ainsi qu'en 2006, à Turin.

Puis il a remporté la coupe Stanley en 2012 avec les Kings de Los Angeles.

«Si je n'avais pas gagné la Coupe en 2012, je penserais peut-être différemment.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos