Stéphane Cadorette
Agence QMI

Varlamov impressionne par son travail acharné

LNH - Varlamov impressionne par son travail acharné

Semyon VarlamovPhoto Nish Nalbandian / Agence QMI


Stéphane Cadorette

DENVER, Colorado - Difficile pour Patrick Roy de savoir si Semyon Varlamov sera son homme de confiance devant les buts pendant longtemps, mais chose certaine, le Russe a gagné des points auprès de son patron grâce à son travail acharné.

À Denver, la position de gardien de but est celle qui suscite les plus grandes interrogations, avec la tenue des défenseurs. Encore jeune, Varlamov n'a jamais disputé plus de 53 parties en une saison, récoltant au mieux 26 victoires.

Plusieurs s'attendaient à voir Roy réaliser un coup d'éclat pour améliorer son club entre les poteaux. Des rumeurs envoyaient le cerbère des Sabres, Ryan Miller, chez l'Avalanche.

«On a un dialogue très ouvert et ça fait partie des choses dont on a discuté, "Varly" et moi. François (Allaire) travaille beaucoup avec lui sur le plan technique et moi sur le plan mental. Je crois en lui parce qu'il travaille très fort», s'est exprimé Roy au sujet du gardien de 25 ans.

Un été chargé

Ce qui a plu à Roy chez son homme masqué, c'est qu'il s'est montré réceptif à travailler sur sa technique. Le gourou des gardiens, François Allaire, a notamment modifié sa position pour qu'il maintienne son gant plus haut.

Les deux ont travaillé de concert pendant de longues semaines cet été, à Montréal et en Suisse.

«Il faut réaliser qu'en plein été, il est parti de la Russie pour aller vivre une semaine dans un hôtel en Suisse puis deux autres à Montréal. Pour moi, c'est un engagement important», a noté Roy.

«Je suis très confortable avec nos gardiens. Jean-Sébastien (Giguère) va aider en lui partageant son expérience, tout comme François et moi. Je sais que les gens de Denver se questionnent sur Varly, mais je peux dire une chose, c'est un travaillant et je respecte ça.»

Ça passe ou ça casse

Pour Varlamov, l'équation est assez simple. À sa dernière année de contrat, ou il en fait assez pour demeurer dans les plans de l'équipe, ou il cherche un emploi ailleurs.

«C'est une saison très importante pour moi», a concédé le gardien. Je veux vraiment revenir ici, donc je dois bien jouer.

«François fait ce travail depuis 30 ans, donc personne ne connaît mieux la position que lui. C'est bon pour moi que Patrick et lui me fassent confiance.»

Quant à ce qu'il pourrait ressentir à l'idée d'évoluer sous les ordres d'un ex-gardien qui a tout gagné, Varlamov ne s'en fait pas trop.

«Je ne sens pas plus de pression. Je sais que Patrick a été incroyable ici, mais nos carrières sont différentes. Je veux juste jouer au plus haut niveau possible et aider l'équipe à gagner pour participer aux séries.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos