Un autre geste controversé de Torres

Kings

Raffi Torres  Photo Reuters


Wes Gilbertson

LOS ANGELES - Peut-être que Raffi Torres n'a pas changé son style après tout.

L'attaquant des Sharks de San Jose a encore une fois fait parler de lui - en mal - après avoir asséné un coup à Jarret Stoll, des Kings de Los Angeles, mardi, lors de la victoire de ces derniers, 2-0 au Staples Center.

Stoll était penchée dans sa zone en deuxième période lorsqu'il a été frappé tout près de la tête par Torres, qui a reçu une pénalité de deux minutes sur la séquence.

Aussi sur Canoe.ca
SUR LE JOURNAL DE MONTRÉAL:
L'aplomb de Quick

«Honnêtement, je ne pensais même pas qu'il y aurait une pénalité. Ils ont dit que c'était un assaut, mais je ne pense pas m'être élancé, a dit Torres après la rencontre.

«Il était évidemment penché. Je l'ai frappé épaule à épaule, et ç'a eu l'air - parce qu'il était penché - d'un coup un peu plus haut. Je ne pense pas qu'il y avait matière à pénalité, mais j'espère qu'il est correct.»

Stoll a raté la troisième période en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été dévoilée. Il est un cas douteux pour le deuxième match, prévu jeudi.

«Je n'ai pas fait jouer Jarret en troisième période et il ne se reposait pas, alors ça vous en dit long, non?» a déclaré l'entraîneur-chef des Kings, Darryl Sutter.

Torres convoqué par la LNH

Torres pourrait également rater un peu d'action si les officiels de la ligue n'aiment pas ce qu'ils voient lorsqu'ils réviseront la séquence.

Le préfet de discipline de la LNH, Brendan Shanahan, a d'ailleurs convoqué Torres pur une rencontre en personne à propos de son geste.

Lorsqu'il jouait pour les Coyotes de Phoenix au printemps dernier, Torres avait reçu une suspension de 25 matchs pour un coup porté à la tête du joueur étoile des Blackhawks de Chicago Marian Hossa, au premier tour des séries.

Cette suspension avait finalement été réduite à 21 matchs et Torres avait fait preuve de bonne conduite cet hiver, avec seulement 17 minutes de pénalité en 39 rencontres.

Le joueur de 31 ans des Sharks a su faire sentir sa présence mardi lors du premier match, mais il pourrait avoir franchi la limite avec son coup contre Stoll. Il est difficile de déterminer avec les prises de caméra si le point de contact initial était la tête.

Interrogé au sujet de l'incident, l'entraîneur des Sharks, Todd McLellan, a indiqué ne pas y avoir vu de problème.

«Coup légal. Ce n'était même pas une pénalité pour assaut, selon moi», a-t-il dit.


Vidéos

Photos