Bombe à Toronto

Brian

Le congédiement de Brian Burke a causé un émoi à Toronto et dans la LNH. Photo Dave Abel / Agence QMI

Dernière mise à jour: 09-01-2013 | 20h31

TORONTO - Contre toute attente, le directeur général et président des Maple Leafs de Toronto Brian Burke a été congédié par la formation ontarienne, mercredi.

La nouvelle, qui a eu l'effet d'une bombe à Toronto, a été confirmée par l'organisation torontoise lors d'une conférence de presse au Centre Air Canada. Burke sera remplacé par son adjoint Dave Nonis qui devient le 14e directeur général de l'histoire des Leafs. Les deux hommes avaient aussi travaillé ensemble dans l'organisation des Canucks de Vancouver.

«Depuis avril dernier, nous avons eu le temps d'évaluer notre organigramme hockey et nous avons décidé d'apporter un changement de direction, a indiqué le chef des opérations et président de MLSE, la firme propriétaire des Leafs, Tom Anselmi. Il n'y a jamais de bon moment pour prendre une telle décision. Quant à la nomination de Nonis, il cadre très bien dans notre équipe.»

Un style particulier

Anselmi a avoué que le «style de leadership» de Burke a été un facteur dans sa décision. Il a expliqué avoir eu une brève conversation avec lui mercredi matin, que ce dernier respecte le droit des nouveaux propriétaires d'effectuer des changements.

Burke demeurera toutefois associé aux Maple Leafs à titre de conseiller senior.
Nonis, de son côté, a admis avoir été stupéfait par ce geste, et il a eu la délicatesse de souligner le travail de son prédécesseur.

«Je veux remercier Brian pour tout ce qu'il a fait pour moi, a lancé le nouveau directeur général. Je suis sûr qu'on verra les fruits de son travail dans les années à venir. Pour ma part, je veux continuer de bâtir cette concession. Nous avons du personnel de qualité en place avec un très bon groupe d'entraîneurs, dont Randy Carlyle avec qui j'ai eu la chance de travailler au Manitoba dans la LAH. Pour ce qui est de notre formation, nous avons encore du travail à faire.»

«Avec Brian, nous avions un bon noyau d'administrateurs lorsque nous étions avec les Canucks à Vancouver. Si vous tenez à savoir la différence qu'il pourrait y avoir entre lui et moi, je serais porté à dire que je suis un peu plus patient. Je ne m'attends donc pas à créer plusieurs mouvements de personnel.»

Feuille de route de Burke

Burke n'a jamais réussi à mener les siens jusqu'à une participation aux séries éliminatoires en un peu moins de quatre saisons à ce poste. Burke était en place depuis novembre 2008 et a également été le directeur général des Whalers de Hartford, des Canucks de Vancouver et des Ducks d'Anaheim.

Avec les Maple Leafs, Burke a tenté de modifier la culture de la formation torontoise en apportant plusieurs changements importants. Sa transaction la plus audacieuse a été celle qui a amené Phil Kessel de Boston à Toronto en retour de deux choix de premier tour en 2010 (Tyler Seguin) et 2011 (Dougie Hamilton) en plus de la sélection de Jared Knight (deuxième tour en 2010).

Burke a également tenté en vain de brasser la soupe via le marché des joueurs autonomes. Il a notamment lamentablement échoué avec les défenseurs Jeff Finger et Mike Komisarek, qui n'ont jamais obtenu les résultats escomptés.

Le volubile directeur général a réussi à mettre la main sur la coupe Stanley lors de la saison 2006-2007 avec les Ducks. Il en était à sa deuxième campagne à la tête de l'équipe californienne.

À Vancouver, Burke a été l'artisan, notamment, de la sélection des frères Sedin, Daniel et Henrik.

Il a également travaillé comme vice-président à la direction et directeur des opérations de la LNH au cours de sa carrière.

Avec la collaboration de Lance Hornby



Vidéos

Photos