L'entente serait ratifiée mercredi

LNH

Gary Bettman  Photo: Reuters

La réunion des gouverneurs de la Ligue nationale de hockey aura lieu mercredi et c'est à ce moment que la nouvelle convention collective devrait être ratifiée.

La date du premier match de la saison n'a pas encore été déterminée, mais la Ligue pourrait choisir de commencer cette dernière le 19 janvier.

Aussi sur Canoe.ca

Rappelons que le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et le président de l'Association des joueurs de la LNH, Donald Fehr, en sont venus à une entente très tôt dimanche matin.

Points principaux de l'entente

Durée de l'entente : 10 ans

La précédente convention collective était de sept ans. Cette fois, la paix syndicale sera de 10 ans... à moins que l'Association des joueurs (AJLNH) ne décide de se prévaloir de son option de mettre un terme au contrat après huit ans. La LNH pourrait également choisir cette avenue si elle le désire.

Partage des revenus 50-50

La saison dernière, les joueurs ont empoché 57% des revenus de la LNH, laissant 43% aux propriétaires. Lors des prochaines années, le partage des revenus sera de 50% de chaque côté et les propriétaires donneront une compensation de 300 millions $ aux joueurs pour couvrir en partie les «pertes».

Par ailleurs, le montant du partage des revenus entre les équipes grimpera à 200 millions $. Cette mesure devrait aider davantage les petits marchés.

Plafond salarial : 64,3 millions $ à la deuxième année

Dans l'ancienne entente de travail, le plafond salarial allait dépasser les 70 millions $. Ce plafond sera de 70,2 millions $ à la première année du nouveau pacte, mais descendra à 64,3 millions $ à la deuxième saison. Au départ la LNH envisageait une limite de 60 millions $, tandis que les joueurs voulaient 70 millions $. Le plancher est fixé à 44 millions $.

Durée des contrats individuels : sept ans

Ciblant au départ cinq ans, la partie patronale a finalement accepté de concéder sept ans par entente individuelle, et huit ans pour les joueurs autonomes qui signent un pacte avec leur ancienne équipe.

Deux rachats de contrats par équipe

En vue de la baisse du plafond salarial, les équipes de la LNH auront droit à deux rachats de contrats avant la 2013-2014 pour faire de la place sur leur masse salariale. Si l'équipe ne rachète qu'un seul contrat avant la campagne 2013-2014, elle pourra en racheter un autre avant la saison 2014-2015.

Le prix de ces rachats sera de 66,6% de la somme restante à l'entente. Ce montant ne comptera pas sur la masse salariale des équipes.

Variabilité des contrats : 35% d'une année à l'autre

Pour éviter les montants ridicules attribués lors des fins de longs contrats pour s'ajuster au plafond salarial, la variabilité de la valeur des ententes des joueurs d'une année à l'autre a été fixée à 35%. À l'origine, la Ligue désirait que ce taux soit de 5%. Par ailleurs, la valeur d'une année d'un contrat ne peut être inférieure à 50% de l'année la plus lucrative du même pacte.

Le salaire minimum et la Ligue américaine

Un joueur ne pourra gagner moins de 525 000 $ en 2012-2013. Ce montant grimpera de 25 000 $ chaque saison pour finalement atteindre 750 000 $ lors de la 10e année de la convention collective.

Par ailleurs, si un joueur gagnant plus de 375 000 $ du salaire minimum est envoyé dans la Ligue américaine, le montant excédant cette somme comptera sur la masse salariale des équipes de la LNH.

Ainsi, cette saison, un joueur gagnant 5 millions $ qui est envoyé dans la Ligue américaine comptera tout de même pour 4,1 millions $ sur la masse salariale de l'équipe.


Vidéos

Photos