Audy-Marchessault avec les Rangers

Hockey

Le meilleur marqueur des Remparts de Québec la saison dernière a signé une entente d'un an. © Agence QMI


Patrick Caisse

Le meilleur marqueur des Remparts de Québec la saison dernière, Jonathan Audy-Marchessault, s’est joint à l’organisation des Rangers de New York, jeudi.

Âgé de 20 ans, Audy-Marchessault a signé un contrat d’un an à deux volets avec le Wolf Pack de Hartford, le club-école de la formation new-yorkaise dans la Ligue américaine.

«Je suis vraiment content de me joindre à une organisation aussi prestigieuse, a confié l’athlète de Cap-Rouge, au bout du fil.

«Ce sont les Rangers qui ont démontré le plus d’intérêt à mon endroit et ce sont les seuls qui m’ont offert un contrat avant même le repêchage.

«Quelques formations voulaient m’inviter à leur camp de développement cet été, mais je voulais signer un contrat le plus tôt possible afin d’être fixé sur mon avenir.»

En quatre campagnes dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, toutes avec les Remparts, Audy-Marchessault a marqué 98 buts et ajouté 141 mentions d’aide pour une récolte de 239 points en 254 rencontres.

Jamais repêché par une équipe de la LNH, il a connu une véritable explosion offensive au cours de la dernière année, amassant 95 points, dont 40 buts, en 68 parties. Il a poursuivi son travail en séries éliminatoires, produisant 33 points en 18 matchs.

«J’ai travaillé très fort pour connaître une bonne saison, a poursuivi le joueur de centre. J’ai confiance en moi et c’est pourquoi j’ai signé une entente d’un an seulement.

«Les Rangers m’ont offert un pacte de deux ans, mais je veux leur prouver au cours de la prochaine saison que je peux exceller au niveau professionnel et ainsi décrocher un meilleur contrat.»

Deux amis à Hartford

Audy-Marchessault rejoindra deux anciens coéquipiers dans l’organisation des Rangers, soit les attaquants Ryan Bourque et Kelsey Tessier.

«J’ai joué avec Ryan la saison dernière et il était vraiment content quand je lui ai appris la nouvelle, a expliqué le petit attaquant. Il y a également Kelsey qui ne sera pas présent au camp de développement, la semaine prochaine, mais qui devrait être au camp des recrues, en septembre.»

L’objectif du Québécois, à moyen terme, est d’atteindre la Ligue nationale de hockey. C’est pourquoi il a décliné des offres d’équipes françaises.

«J’ai eu deux offres en France, a-t-il avoué. C’est une belle option, mais mon but ultime est de jouer un jour dans la LNH et pour y arriver, je dois demeurer ici, en Amérique du Nord.»


Vidéos

Photos