ANDRÉ CYR
Le Journal de Montréal
Journal de Montréal

«C'est dur de jouer du hockey de rattrapage»

Martin St-Louis - «C'est dur de jouer du hockey de rattrapage»

Martin St-Louis© Archives

ANDRÉ CYR
Le Journal de Montréal

TAMPA, Floride | De retour au vestiaire, Martin St-Louis avait l'air abattu.

Pour un cinquième match de suite, lui et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à inscrire plus de deux buts.

Pourtant, ce n'est pas qu'ils n'ont pas essayé. Ils ont bombardé Carey Price de 45 lancers, mais le gardien du Canadien s'est montré intraitable.

Résultat: le Lightning a encaissé un troisième revers de suite.

Ce n'est pas de très bon augure dans sa bataille au premier rang de la section sud-est qu'il livre aux Capitals, qui seront justement les visiteurs demain au St. Pete Times Forum.

"Nous avons connu un départ trop lent, a confessé St-Louis.

Quand le Canadien a pris les devants 2-0, et avec la tenue de Price, nous savions que ce serait une soirée difficile.

Nous avons été capables de presser le jeu en troisième période, mais c'était trop tard. C'est très difficile de jouer du hockey de rattrapage dans la Ligue nationale.

Il faut maintenant oublier tout ça et nous concentrer sur notre prochain match.

C'est ce qu'il y a de mieux à faire. Nous avons accompli de bien belles choses cette saison et nous savons que nous pouvons jouer mieux que ça..."

Unités spéciales

Le Lightning aurait pu mieux s'en tirer si ses unités spéciales avaient été à la hauteur. Mais elles ont été dominées par celles du Canadien.

Entre autres, les hommes de Guy Boucher ont bénéficié de huit attaques massives, dont un cinq contre trois, mais ils n'en ont profité qu'une fois.

"Notre avantage numérique fonctionne au ralenti, a reconnu Vincent Lecavalier.

Il faudra revenir à la base. Lancer la rondelle en direction du filet et obstruer la vue du gardien."

Lecavalier, qui avait raté le dernier match des siens en raison d'une blessure à une main, a reconnu que le Lightning avait été pris de court par le jeu rapide du Canadien en première période.

«Les joueurs du Canadien sont arrivés ici prêts à jouer, a-t-il dit. Ils étaient les premiers sur la rondelle et dans ce temps-là, les chances de gagner sont bonnes.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos