Tinordi imite Leblanc

Canadiens

Jarred Tinordi, au camp de développement des Canadiens de Montréal. © Agence QMI


Morris Dalla Costa

Dernière mise à jour: 11-08-2010 | 09h07

Les Knights de London ont leur homme. Et à 6'6, 212 livres, il n'y a aucun doute possible, Jarred Tinordi est bel et bien un homme.

Il y a deux ans que les Knights ont repêché le défenseur de 18 ans et depuis ce jour, ils tentaient de le convaincre de traverser la frontière.

Aussi sur Canoe.ca
Le premier choix des Canadiens de Montréal, lors du dernier repêchage, était le capitaine de l'équipe américaine des moins de 18 ans, la saison dernière.

L'Américain était engagé à jouer pour l'Université Notre Dame et il était déjà inscrit pour la rentrée des classes.

Ce n'est toutefois pas la première fois que les propriétaires des Knights, Mark et Dale Hunter, réussissent à convaincre un joueur de changer d'idée. Ils avaient réussi le même tour de force en 2006, avec les attaquants Patrick Kane et Sam Gagner.

Tinordi a fait part de ses intentions à la direction des Knights, mardi. Une annonce officielle sera faite au cours des prochains jours.

«Il est le genre de joueur qui fera une énorme différence pour nous. Il est imposant et mobile à la fois. Il patine très bien et il peut s'impliquer en attaque. De plus, c'est un gars de caractère», a mentionné Dale Hunter, l'entraîneur des Knights.

La venue de Tinordi dans la Ligue de hockey junior de l'Ontario sera la clé du succès pour la défensive des Knights. Il jouera aux côtés des défenseurs Troy Donnay, Scott Harrington, Tommy Hughes, Mike D'Orazio et Reid McNeill.

Le groupe de six arrières sera non seulement l'un des plus imposants de la ligue, mais aussi l'un des plus dangereux offensivement.

Le manque d'apport offensif de la part de la brigade défensive a fait mal aux Knights l'an dernier, spécialement en raison du départ précipité de Michael Del Zotto vers la Ligue nationale.

«Nous avons connu nos meilleurs moments lorsque nous avions une défensive rapide et en mesure d'appuyer l'attaque. Tinordi est en mesure de nous aider à ce niveau. Il n'est pas seulement imposant et robuste, il peut nous apporter beaucoup en attaque», a ajouté Hunter.

«Nous allons l'encourager à appuyer l'attaque constamment. Nous avions besoin de cela l'an dernier et nous allons faire de cet aspect du jeu une priorité cette saison.»

La sélection de Tinordi par les Canadiens, en première ronde, aura grandement aidé les frères Hunter dans leur quête.

Si le défenseur format géant avait évolué dans les rangs collégiaux la saison prochaine, il n'aurait pas pu participer au camp des recrues du Tricolore. C'est l'une des raisons pour lesquelles Tinordi a décidé de faire le saut.


Vidéos

Photos