- Yvon Pedneault
Journal de Québec

Avec des «si», Lecavalier pourrait toujours être échangé...

LNH - Avec des «si», Lecavalier pourrait toujours être échangé...

Vincent Lecavalier© LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck

- Yvon Pedneault

Dans une entrevue accordée à l'hebdomadaire Hockey News, Brian Lawton, directeur général du Lightning de Tampa Bay, soutient qu'il n'est jamais venu près d'échanger Vincent Lecavalier.

Ah bon.

Alors, c'était faux de prétendre que le Lightning et Bob Gainey sont venus à un cheveu de passer un pacte permettant au Canadien d'accueillir le grand joueur de centre. Donc, cette histoire que Len Barrie a «bloqué» la transaction n'est pas tout à fait juste.

Parce que je me pose la question. Puisque Barrie a 60 jours pour acheter les actions de son associé, Oren Koules, et tout en supposant qu'il n'y parvient pas, ce serait alors à Koules d'acheter les actions de Barrie. Et supposons qu'il y parvient, la question est la suivante : s'il a le contrôle complet de la concession, va-t-il échanger Lecavalier?

On dira que les règles du jeu ne sont plus les mêmes depuis le 1er juillet, puisque la clause d'empêcher une transaction est maintenant en vigueur pour Lecavalier, il n'en demeure pas moins que si une organisation ne veut plus d'un athlète ou encore qu'elle n'a plus la capacité de payer, on trouve toujours une solution.

Dan Boyle avait une clause lui permettant de refuser de changer d'adresse. On l'a sorti de Tampa Bay avec un coup de pied au derrière.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos