- Jean Laroche
Journal de Québec

La LNH se rapproche de Québec

Hockey - La LNH se rapproche de Québec

- Jean Laroche

Dernière mise à jour: 27-05-2009 | 11h51

Ceux qui veulent ramener la Ligue nationale de hockey (LNH) à Québec sont plus actifs que jamais; Régis Labeaume, Marcel Aubut et Mario Bédard en tête.

L’ex-président des Nordiques, Marcel Aubut, a refusé de dire si des investisseurs potentiels s’étaient manifestés pour ramener une équipe du circuit Bettman dans la Vieille Capitale, hier.

«Je suis mieux de ne pas te parler là-dessus. Je suis trop impliqué là-dedans», a-t-il laissé tomber avant de raccrocher.

Plus tôt, hier matin, le maire Régis Labeaume avait affirmé sur les ondes de CHOI-FM et du 93,3 qu’il suivait le dossier de très près.

«Les gens qui ont de l’argent pour s’acheter une franchise, je suis en contact avec eux. Le plus gros problème, actuellement, c’est que Gary Bettman veut garder sa ligue comme elle est actuellement. Ça va prendre un changement de décors pour qu’on soit là», a-t-il dit au duo Gravel-Maurais.

Investisseurs potentiels

«Je parle à des investisseurs potentiels. On est informé de tout ce qui se passe», a-t-il ajouté à Sylvain Bouchard.

Sans vouloir relier les deux événements, Paul-Christian Nolin, attaché de presse du maire, a confirmé que M. Labeaume avait rencontré le grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz, en Autriche, au début du mois.

En 2006, M. Mateschitz avait démontré de l’intérêt pour Québec et la LNH, au cours d’une entrevue avec le Journal.

«Nous avons réalisé que le hockey est vraiment le sport d’équipe qui colle le mieux à notre marque, dit-il. C’est dynamique, énergique et extrême. J’aime bien le soccer, mais je sais que le hockey est davantage un sport Red Bull», avait-il dit.

Selon Paul-Christian Nolin, le retour de la LNH est un dossier «pour lequel de plus en plus de gens démontrent de l’intérêt». Ce dernier affirme que des discussions ont eu lieu avec Me Aubut, mais «avec d’autres gens aussi».

La chasse aux équipes

Mario Bédard, qui est à la tête du groupe qui souhaite construire un nouvel amphithéâtre, a senti que le «buzz» est de plus en plus grand, au cours des dernières semaines. «Le hockey se rapproche de plus en plus de Québec», dit-il.

Jusqu’à maintenant, aucun de ceux qui seraient intéressés à ramener une équipe professionnelle à Québec ne l’a approché, assure-t-il. Toutefois, M. Bédard affirme qu’il partirait immédiatement «à la chasse aux équipes» s’il avait vendu 5 000 sièges.

«Je vais aller voir des propriétaires d’équipes pour leur suggérer de déménager leur franchise quand j’aurai un mandat de la population. Pour moi, ce mandat passe par la vente de 5 000 sièges. Si 2 000 PME se réveillaient demain matin et achetaient chacun deux sièges, je partirais tout de suite», dit-il.

Jusqu’à maintenant, 1 350 sièges et 55 salons ont trouvé preneur. Demain matin, M. Bédard et l’architecte François Moreau dévoileront les nouveaux plans du futur amphithéâtre. En soirée, un 5 à 7 est prévu à l’Ozone Sainte-Foy pour les gens intéressés au projet.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos