Olivier Therriault, Olivier Therriault
Agence QMI

Radim Salda devrait finalement s'aligner avec l'Océanic

Radim Salda devrait finalement s'aligner avec l'Océanic

Martin Chevalier / JdeM

Olivier Therriault, Olivier Therriault

RIMOUSKI | Après des semaines d'incertitudes entourant son retour en Amérique du Nord, Radim Salda devrait finalement enfiler l'uniforme de l'Océanic de Rimouski.

Élu au sein de l'équipe d'étoiles des recrues l'an dernier dans la LHJMQ, le défenseur de 19 ans a officiellement été libéré du contrat qui le liait avec le club Mountfield HK de Hradec Králové, en République tchèque.

L'Océanic a fait confiance à l'agent de Salda, Allan Walsh, pour finaliser les négociations avec la formation évoluant dans l'Extraliga. Ses droits dans la LCH appartiennent à Rimouski depuis juin dernier après une transaction réalisée avec les Sea Dogs de Saint-Jean.

«Il avait une option pour sortir de son contrat», explique le directeur-gérant et entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil. «Cependant, il y a des équipes et des nations européennes plus protectionnistes que d'autres. Walsh est l'un des agents les plus affluents dans la LNH. Il avait le dossier entre les mains. On se parlait une fois par semaine durant l'été».

Galvaniser l'attaque massive

L'arrivée de Radim Salda galvanisera l'avantage numérique de l'Océanic. Malgré la morosité des Sea Dogs en 2017-2018, l'espoir du Lightning de Tampa Bay a amassé 41 points et a terminé au deuxième rang des meilleurs marqueurs de son équipe.

Combiné à Charle-Edouard D'Astous à la ligne bleue, Salda assurera la relance de l'attaque dont Alexis Lafrenière sera le porte-étendard.

«On a énormément de soutient du Lightning dans ce dossier-là. Ses dirigeants veulent le voir s'aligner avec nous. Je n'ai pas encore sa carte de transfert international en poche, mais ça regarde bien pour l'instant», précise Beausoleil.

L'arrivée prochaine de Radim Salda force l'Océanic à se départir d'un défenseur. Signé comme agent libre l'an dernier, Joshua Anderson poursuivra son cheminement en Ontario.

Des absents pour la fin de semaine

Comme toutes les équipes de la LHJMQ, Rimouski devra se passer de ses principaux atouts d'ici la prochaine semaine.

En plus de Salda et de D'Astous (Ottawa), Dmitry Zavgorodniy (Calgary), Jimmy Huntington (Winnipeg) et Cédric Paré (Boston) participent à des camps de recrues dans la LNH.

L'Océanic offrira un alignement amputé pour la visite du Titan d'Acadie-Bathurst, prévu vendredi soir au Colisée Financière Sun Life. Le lendemain, les hommes de Beausoleil se rendront à Matane pour y affronter les Tigres de Victoriaville au Colisée Béton Provincial



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos