Mario Morissette
Agence QMI

L'Océanic encadre ses jeunes

L'Océanic encadre ses jeunes

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil. Photo d'Archives, Jean-François Desgagnés

Mario Morissette

SHAWINIGAN | Le directeur général de l'Océanic de Rimouski Serge Beausoleil n'a pas chômé depuis son arrivée dans la cité de l'Énergie.

Vendredi, Beausoleil a confirmé la conclusion de neuf transactions, dont celle qui lui a permis de mettre le grappin sur l'attaquant de 19 ans Cédric Paré, des Sea Dogs de Saint John.

«Certaines affaires étaient faites depuis quelques semaines», a précisé Serge Beausoleil.

Pour s'assurer des droits sur Paré, un espoir des Bruins de Boston, le patron des affaires sur glace de l'Océanic a cédé son choix de première ronde (15e sélection) et un choix de 4e ronde de l'encan 2018 à son homologue Trevor Georgie.

«Cédric Paré, on le voulait depuis longtemps. C'est un attaquant avec beaucoup de potentiel de développement. Jusqu'à tout récemment, le prix demandé (2 choix de 1ere ronde) était indécent», a commenté Serge Beausoleil.

La saison dernière, Paré, un Lévisien de 6'2'' et 200 livres, a marqué 13 buts et amassé 24 mentions d'aide en 60 matchs au sein d'une équipe condamnée aux bas-fonds du classement dans la foulée de sa conquête de la coupe du Président en 2016-17.

DE L'EXPÉRIENCE

L'Océanic a également confirmé vendredi matin avoir transigé pour les services des attaquants de 20 ans Olivier Garneau, des Remparts de Québec, Jimmy Huntington, des Tigres de Victoriaville.

«Nous devions donner un coup de barre pour obtenir de bons joueurs de 20 ans afin de bien encadrer nos jeunes de la cuvée 2001 qui s'avèreront la colonne vertébrale de notre formation», a imagé Beausoleil.

Ces vertèbres lombaires se nomment Alexis Lafrenière (1ere ronde), Mathieu Bizier (1ere), Christopher Inniss (1ere), Jacob Bernard (3e) et Ludovic Soucy (4e), toutes réclamées hâtivement lors de la séance de repêchage de 2017.

S'il ne possède plus de choix de première ronde pour samedi, l'Océanic n'aura pas le temps de faire une petite fondue à sa table pour tuer le temps de ses dépisteurs puisque Rimouski parlera aux 25e, 38e, 44e et 51e rangs lors des trois premières rondes.

AUTRES TROCS

Par ailleurs, l'ailier de 19 ans Alex-Olivier Voyer poursuivra sa carrière chez le Phoenix de Sherbrooke. En compensation, Rimouski a reçu un choix de 2e ronde (2019) et de 3e ronde (2020).

Enfin, les défenseurs Wilson Forest (20 ans) et William Grimard (17 ans) ont été cédés aux Screaming Eagles du Cap-Breton contre l'arrière de 17 ans Philippe Casault. Des choix ont également été transférés.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos