Roby St-Gelais
Agence QMI

Un changement de gardien profitable

Un changement de gardien profitable

AFP

Roby St-Gelais

BOISBRIAND | Le gardien Olivier Chalifour a répondu avec brio à son entraîneur qui l'a envoyé dans la mêlée après seulement deux minutes d'écoulées au tableau.

Appelé en relève à Dereck Baribeau qui venait d'accorder deux buts avec la vue voilée, le portier auxiliaire des Remparts a fait le travail en bloquant 17 des 19 tirs dirigés vers lui. Chalifour avait flairé dans les jours précédents que ses services seraient requis contre la formation des Laurentides.

«Je savais que Dereck avait joué beaucoup et qu'il avait un peu de fatigue. Ghislain [Rousseau, l'entraîneur des gardiens] m'avait dit de me tenir prêt et je m'étais préparé mentalement comme si j'étais le partant», a expliqué le natif de Longueuil, pour qui il s'agissait d'un deuxième gain en pareilles circonstances cette saison.

Décision logique

Philippe Boucher n'a pas hésité une seconde à lui faire confiance pour renverser la vapeur. Un peu plus de deux minutes plus tard, le score était de nouveau à parité, à 2-2! «Chalifour vient du coin et on avait même pensé le faire commencer, mais on voulait vraiment que ce soit Baribeau. [Un changement de gardien] change le momentum. La décision était facile à prendre et je ne lance pas le blâme à Dereck», a répondu le mentor des Québécois.

Chalifour a notamment été fumant au premier tiers quand il a frustré du bout de la jambière le vétéran Alex Barré-Boulet lors d'une descente à deux contre un. «Cet arrêt m'a stimulé et ça a donné de la confiance au reste de l'équipe», a-t-il ajouté.

À 19 ans, cet ancien des Forts de Chambly (junior AAA) prend de plus en plus goût au hockey de la LHJMQ. «C'est le fun de jouer, mais je connais mon rôle et je sais que Dereck est le numéro un. Je prends ma chance quand elle se présente et c'est du bon calibre, ça fait différent du junior AAA.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos