François-David Rouleau
Agence QMI

L'Armada perd la première manche

François-David Rouleau

VAL-D'OR - Nicolas Aubé-Kubel et Alexis Pépin se sont assurés de passer un message limpide à l'Armada de Blainville-Boisbriand, dès le premier match des séries éliminatoires, vendredi soir, au Centre Air Creebec.

Les Foreurs de Val-d'Or ne veulent pas s'éterniser au premier tour du bal printanier de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ils ont vaincu l'équipe des Laurentides par la marque de 3-2 à coups de grandes percées offensives et d'épaules. Ils ont pris les devants dans cette confrontation au meilleur de sept parties.

Aubé-Kubel a produit deux buts tandis que Pépin a distribué les mises en échec percutantes comme des prospectus. L'espoir de l'Avalanche du Colorado en a comptabilisé quatre, dont sa plus solide fut aux dépens de Pascal Corbeil qu'il a expédié au vestiaire, en plus de faire vibrer les cordages.

Les ailiers du Vert et Or, François Beauchemin et Julien Gauthier, ont aussi distribué cinq mises en échec aux visiteurs, visiblement exténués de se faire brasser.

«À force de les frapper, on va les ramollir et les user, a exprimé avec humour Pépin. C'est important pour les matchs à venir. Ils vont être plus hésitants et causeront des revirements à force d'y penser.»

«C'est la manière dont nous jouons, a martelé l'entraîneur-chef des Foreurs, Mario Durocher. Les trois mots clés sont la vitesse, la robustesse et la défense.»

«Il faut être physique, mais il faut aussi être discipliné. Il faut faire plus attention. Ça peut faire la différence entre une victoire et une défaite», a-t-il ajouté. Ses joueurs ont offert cinq avantages numériques à leurs rivaux qui en ont profité une fois.

Montembeault solide

N'eût été le brio du gardien Samuel Montembeault, l'Armada aurait peiné en territoire hostile. Il a notamment frustré le meilleur marqueur des Foreurs en saison régulière, Anthony Beauregard, ainsi que Shawn Ouellette-St-Amant avec ses déplacements latéraux frôlant la perfection. Aubé-Kubel a aussi goûté à sa médecine alors qu'il avait un tour du chapeau au bout de sa lame de bâton au dernier tiers.

Le portier a finalement terminé la soirée avec 25 arrêts, contre 20 pour Étienne Montpetit.

«Ç'aurait pu finir avec un score plus élevé», a indiqué l'espoir des Flyers de Philadelphie, auteur du doublé.

Plan à la poubelle

L'Armada avait planifié sauter sur la patinoire avec le couteau entre les dents. Cette résolution a tenu quelques minutes avant de voir les favoris de la foule prendre les devants.

William Gignac a tout de même permis à son équipe de retraiter au vestiaire avec un retard d'un seul but après 20 minutes.

Jan Dufek a touché la cible au dernier vingt avant que l'Armada ne s'avoue vaincue.

En bref

Ouellette-St-Amant a remporté le trophée Guy Carbonneau remis à l'attaquant défensif par excellence de la LHJMQ, en vertu de sa fiche de +46.

Les deux formations se retrouveront à nouveau ce samedi soir, toujours à Val-d'Or.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos