Agence QMI
Agence QMI

Claude Julien ouvre la porte aux jeunes

Claude Julien ouvre la porte aux jeunes

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Agence QMI

Le Canadien de Montréal a prouvé l'an dernier qu'il était prêt à faire de la place dans sa formation pour de jeunes joueurs en invitant le défenseur Victor Mete, qui avait alors 19 ans, à passer la saison à Montréal. L'équipe conservera cette attitude pendant son camp d'entraînement, selon l'entraîneur-chef Claude Julien.

«Pourquoi pas? Nous avons fait de la place pour Mete l'an dernier, a-t-il affirmé dans le cadre du tournoi de golf annuel du CH, lundi. Si un joueur nous surprend, nous allons le garder.»

L'entraîneur faisait notamment référence à l'attaquant de 19 ans Nick Suzuki, que Marc Bergevin a acquis dans l'échange ayant fait passer Max Pacioretty aux Golden Knights de Vegas dans la nuit de dimanche à lundi.

Suzuki n'a pas été le seul joueur mentionné par Julien, qui a aussi parlé de Joel Armia et de Matthew Peca. «Il y aura beaucoup de nouveaux visages au camp. Ce sera une bonne compétition», s'est-il réjoui.

Kotkaniemi

Il a évidemment aussi été question de Jesperi Kotkaniemi, sélectionné troisième au total par le Canadien au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey. «Kotkaniemi a voulu en faire beaucoup et il est en train de s'ajuster, a indiqué Julien. Je vois les qualités et le potentiel du joueur.»

Après avoir connu une première sortie peu mémorable au tournoi des recrues, Kotkaniemi a mieux paru dimanche contre les espoirs des Maple Leafs de Toronto.

Le mot «attitude» était sur toutes les lèvres lors du dernier bilan de fin de saison de l'équipe. Julien est brièvement revenu sur les problèmes qui ont plombé ses troupes en 2017-2018. «L'attitude n'était pas pourrie l'an dernier. [...] Mais nous devons être plus forts comme groupe, nous tenir ensemble encore plus que nous l'avons fait l'an passé», a-t-il reconnu.

Le pilote avait aussi un message pour sa formation. Plutôt que de parler de ce qu'elle peut accomplir, mieux vaut en faire la preuve sur la glace. «Tu en dis moins et tu en démontres plus, a-t-il laissé tomber. Nous pouvons parler tant que nous voulons, mais nous devons montrer que nous serons une meilleure équipe.»

Max Pacioretty: «On perd un bon joueur» - Claude Julien

L'entraîneur du Canadien de Montréal, Claude Julien, a admis que l'équipe avait perdu «un bon joueur» en Max Pacioretty, qui a été échangé aux Golden Knights de Vegas durant la nuit de dimanche à lundi.

Indiquant que cela fait partie de l'aspect affaires du hockey, Julien a indiqué qu'il préférait aller de l'avant avec les nouveaux joueurs obtenus dans cette transaction, c'est-à-dire l'attaquant Tomas Tatar et l'espoir Nick Suzuki.

L'instructeur a aussi assuré qu'il avait toujours eu une bonne relation avec Pacioretty, qui était capitaine de l'équipe.

«Jamais il n'y a eu de froid entre nous deux, a déclaré Julien. J'ai toujours bien géré notre capitaine avec la pression qu'il y avait sur lui.»

D'ailleurs, il a expliqué que l'organisation ne devrait pas se presser à nommer un nouveau capitaine.

«En temps et lieu on va prendre cette décision, mais ce n'est pas ce qui important pour moi pour l'instant», a-t-il dit.

Julien a également dit avoir très hâte au début du camp d'entraînement, constatant qu'il y a «trop de joueurs» et que cela va engendrer une «bonne compétition».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos