Agence QMI
Agence QMI

«J'ai vécu un peu la même chose à Tampa» - Drouin

«J'ai vécu un peu la même chose à Tampa» - Drouin

Jonathan DrouinPHOTO D'ARCHIVES, MARTIN ALARIE

Agence QMI

Bien malin celui qui saura prédire l'avenir de Max Pacioretty, mais pendant que le torchon brûle entre lui et la direction, les joueurs du Canadien de Montréal sont tous derrière leur capitaine.

L'attaquant Jonathan Drouin, qui s'est entraîné avec le numéro 67 pour un deuxième été de suite, dit comprendre ce que vit son ami après une saison morte tumultueuse.

«Comme je l'ai dit la semaine dernière, Max est notre capitaine en ce moment. On ne peut pas contrôler ce qui arrivera dans le futur à savoir s'il sera échangé ou s'il signera un contrat avec nous», a indiqué le Québécois, jeudi, dans le cadre de son tournoi de golf pour la Fondation du CHUM.

«Il est [toujours] notre leader, notre capitaine. [...] S'il signe un nouveau contrat, on sera bien content qu'il reste avec nous», a insisté celui qui se dit plus rapide sur la glace.

Drouin a comparé la situation de Pacioretty à celle qu'il a vécue en 2015-2016 avec le Lightning de Tampa Bay. Un conflit a éclaté avec son directeur général Steve Yzerman lorsque celui-ci l'a rétrogradé à Syracuse, dans la Ligue américaine, où il a refusé de se rapporter.

Un échange semblait inévitable.

«On ne peut pas toujours dire les choses comme on le voudrait dans les médias», a-t-il admis.

«J'ai vécu un peu la même chose à Tampa. Tu attends et tu es un peu plus dans le monde extérieur ["outside world"] et tu penses que tout le monde te haït. [...] Il faut qu'il sache qu'on est derrière lui.»

Ravi d'être réuni avec Ducharme

Parmi les nouveaux visages dans l'organisation en vue de la prochaine saison, il y a l'instructeur Dominique Ducharme, l'entraîneur-chef de Drouin dans le hockey junior avec les Mooseheads de Halifax.

«Je suis content d'avoir une tête de hockey comme ça. Il est vraiment intelligent.»

C'est d'ailleurs Ducharme qui l'avait envoyé au centre à la dernière année de son stage dans le circuit Courteau.

«Je l'ai remercié encore. Si ce n'était pas arrivé dans la Ligue nationale, au moins, j'aurai eu la chance de jouer au centre dans le junior et de m'améliorer à cette position.»

De bons mots pour Kotkaniemi

En ce qui concerne l'espoir Jesperi Kotkaniemi, troisième choix au total au dernier repêchage, Drouin offre quelques conseils au Finlandais, qui semble déjà émerveillé par la frénésie montréalaise.

«Ne pas aller sur les réseaux sociaux, c'est un plus, a dit l'ancien troisième choix au total du Lightning en 2013. Je ne l'ai pas vu encore. Mais il a l'air très heureux d'être ici. Je crois qu'il va gérer ça de la bonne façon.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos