Agence QMI
Agence QMI

Reconstruction en vue chez le Canadien?

Reconstruction en vue chez le Canadien?

Photo Pierre-Paul Poulin

Agence QMI

Selon l'analyste du réseau Sportsnet Nick Kypreos, un ancien attaquant de la Ligue nationale de hockey, la haute direction du Canadien de Montréal pourrait adopter un plan de reconstruction de l'effectif après avoir cumulé une fiche de 8-11-2.

«Le pressentiment à Montréal, c'est qu'il pourrait bientôt y avoir une réunion entre le groupe de propriétaires et Marc Bergevin pour concéder que le noyau de joueurs actuel n'est pas assez bon», a-t-il soulevé samedi soir.

«On parle de mots comme "reconstruction", "recommencement" et "nouvel outillage". Le sentiment est que Montréal s'en va dans cette direction. L'idéal c'est d'arrêter de colmater des brèches pour atteindre les séries et regarder le portrait que pourrait avoir l'équipe dans deux ou trois ans.»

Le directeur général Marc Bergevin a confié qu'il n'avait pas eu le sommeil facile après la défaite du Canadien contre les Coyotes de l'Arizona, jeudi, et la nuit pourrait lui avoir porté conseil.

De qui se départirait-il?

Évidemment, si Bergevin et ses adjoints décident de procéder à ladite reconstruction, ce ne sera pas un cheminement rapide, ni facile.

Le DG devra conclure plusieurs transactions avec ses homologues et obtenir exactement ce qu'il veut en retour. Selon Kypreos, le capitaine Max Pacioretty, un marqueur de 30 buts, devrait être le premier sur la liste.

«Regardez ce que l'échange de Matt Duchene a apporté à l'Avalanche du Colorado. [Pacioretty] a prouvé qu'il est un marqueur», a-t-il suggéré.

«Je crois qu'il se noie à Montréal. Souvenez-vous de la situation de Phil Kessel à Toronto. C'est pareil pour Max Pacioretty en ce moment.»

À la suite de cette information, le journaliste Chris Johnston a rappelé que Bergevin était acheteur cet été en sacrifiant le défenseur de 19 ans Mikhail Sergachev au Lightning de Tampa Bay en retour de l'attaquant Jonathan Drouin.

«Je sais que c'était il y a quatre ou cinq mois, mais à ce moment-là, ils pensaient être capable de rivaliser avec [les bonnes équipes] de l'Association de l'Est dès le camp d'entraînement. Ce n'est pas ce que le Canadien ont démontré», a rétorqué Kypreos.

Pas question d'obtenir des choix

À son tour, le journaliste Elliotte Friedman a souligné que Bergevin n'était pas du genre à se contenter de choix au repêchage ou des considérations futures. Il voudrait obtenir des joueurs prêts à aider l'équipe dans l'immédiat.

«Il s'agirait d'un changement majeur dans la philosophie de Marc Bergevin», a conclu Friedman.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos