Agence QMI
Agence QMI

Carey Price s'ennuiera d'Andrei Markov

Carey Price s'ennuiera d'Andrei Markov

Photo d'archives, AFP

Agence QMI

Le gardien du Canadien de Montréal Carey Price va s'ennuyer de son ancien coéquipier Andrei Markov, qui a choisi cet été de poursuivre sa carrière en Russie.

Après 16 saisons avec le Tricolore, le défenseur russe n'a pu s'entendre avec l'état-major du club montréalais sur les termes d'un nouveau contrat et c'est finalement avec l'AK Bars de Kazan, en Ligue continentale, qu'il jouera pendant les deux prochaines saisons.

Rencontré en Colombie-Britannique dans le cadre d'un camp pour jeunes gardiens de but auquel il participait, Price a eu de bons mots pour Markov.

«Il m'a fallu à peu près six ans avant d'obtenir un mot de sa part, mais je vais m'ennuyer de lui», a-t-il affirmé au site NHL.com

«Il a été là pour l'ensemble de ma carrière, a poursuivi le nouveau trentenaire. J'en parlais justement avec mon père, à quel point il m'a influencé au cours de ma carrière. Il a fait beaucoup pour moi. Évidemment, il a toujours été un bon défenseur, régulier sur la glace, mais il m'a toujours poussé une fois à l'extérieur de la patinoire aussi. En tant que professionnel, je lui dois beaucoup.»

Heureux de compter sur Drouin

Price, qui a paraphé une prolongation de contrat de huit ans pour 84 millions $ avec le Canadien plus tôt cet été, a aussi eu de bon mots pour son nouveau coéquipier Jonathan Drouin, acquis par le directeur général Marc Bergevin peu avant le dernier repêchage.

«C'est un joueur très dynamique offensivement, sans aucun doute, et c'est toujours rafraîchissant d'ajouter cela à notre formation», a-t-il expliqué.

«Il y aura beaucoup de nouveaux visages [au camp d'entraînement], a aussi mentionné le gardien étoile. Ajouter autant de nouveaux joueurs va faire en sorte que le camp sera probablement très énergique. Je crois qu'on va ajouter des éléments à notre jeu et à nos stratégies en vue de la prochaine saison, alors il y aura probablement de nouveaux enseignements lors du camp.»

En attendant, le célèbre numéro 31 profite bien de son été auprès de sa famille.

«Être capable de s'éloigner du hockey, de vivre sa vie, de regarder son enfant grandir en profitant des fruits de son travail, c'est important, a-t-il affirmé. Ce fut un été enrichissant. Liv a grandi un peu, elle a fait ses premiers pas. C'était vraiment agréable.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos