Jean-François Chaumont
Agence QMI

Les Rangers répliquent

Les Rangers répliquent

Les joueurs des Rangers qui célèbrent après un but.Photo Bruce Bennett / Getty Images / AFP

Jean-François Chaumont

NEW YORK - Les Rangers promettaient de rebondir. Et ils l'ont fait. La bande à Alain Vigneault a effacé de sa mémoire la décevante prestation du troisième match pour vaincre le Canadien 2-1, mardi au Madison Square Garden.

Irréprochable à sa première sortie à Manhattan, le CH a perdu son aura d'invincibilité lors de ce quatrième match. Plus affamés et mieux structurés, les «Blueshirts» ont profité des nombreux revirements du CH pour créer l'égalité 2-2 dans la série.

À la ligne bleue, les Andreï Markov, Jordie Benn, Jeff Petry et Nathan Beaulieu ont trop souvent perdu la rondelle. Le Tricolore avait comme mission de jouer une deuxième rencontre pratiquement parfaite. Ça n'a pas été le cas.

«Le plus grand défi est de jouer contre la même équipe après un très bon match. Les Rangers ont fait des ajustements, a mentionné Carey Price. En séries, ça devient une bataille d'ajustements et de corrections.»

Mauvaise deuxième période

Pour gagner, les Rangers avaient besoin du réveil des gros noms de l'équipe. Sans connaître une explosion sur le plan offensif, les canons ont mieux joué. Rick Nash a marqué le but vainqueur en deuxième période en saisissant une passe du capitaine Ryan McDonagh.

Avant ce jeu, ce dernier n'avait pas encore inscrit son nom sur la feuille de pointage. C'est en deuxième période que les Rangers ont remporté cette rencontre. Ils ont complètement dicté le jeu.

«Nous n'avons rien fait de bon en deuxième, a rappelé le centre Tomas Plekanec. Nous manquions d'énergie et nous ne pouvions contrôler la rondelle. Nous savions que les Rangers étaient pour mieux jouer, ils étaient la meilleure équipe ce soir.»

Des changements

À la recherche d'une étincelle, Claude Julien a jonglé avec ses trios à partir de la deuxième période.

L'entraîneur a placé Alex Galchenyuk au centre d'Artturi Lehkonen et d'Alexander Radulov, alors que Phillip Danault s'est retrouvé avec Max Pacioretty et Andrew Shaw.

Malgré les nouveaux trios, le Canadien n'a pas été plus menaçant avec seulement six tirs dans chacune des deux dernières périodes. Le CH a perdu beaucoup de son rythme en troisième période avec huit dégagements refusés.

Dans les dernières secondes de la rencontre, Henrik Lundqvist a reçu l'aide de son poteau sur une frappe de Shea Weber. «King Henrik» a terminé la rencontre avec 23 arrêts.

Zéro en quatre

Pacioretty n'a pas encore touché la cible dans cette série. Utilisé pour près de 21 minutes, le capitaine a terminé la rencontre avec un seul tir sur Lundqvist. Le CH aura besoin d'une plus grande contribution de son meilleur marqueur.

Torrey Mitchell a inscrit l'unique but du Tricolore. En fin de première période, il a complété une descente à deux contre un avec Weber pour battre le gardien suédois.

Radulov avait ouvert la porte à ce surnombre en gagnant sa bataille le long de la rampe contre le défenseur Brady Skjei.

Jesper Fast a marqué l'autre but des vainqueurs. L'ailier droit du quatrième trio a récupéré une rondelle libre après un jeu nonchalant de Markov derrière le filet.

Nullement responsable de ce revers, Carey Price a donné deux buts sur 32 tirs.

Le CH et les Rangers se retrouveront sur la glace du Centre Bell, jeudi soir, pour la présentation du cinquième match.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos