Jean-François Chaumont
Agence QMI

Le match extérieur Canadien-Sénateurs sera confirmé à Ottawa

Le match extérieur Canadien-Sénateurs sera confirmé à Ottawa

Match Canadien/Bruins au Gillette Stadium de Foxboro le 1er janvier 2016.Photo Archives / AFP

Jean-François Chaumont

MONTRÉAL - Après les stades Commonwealth à Edmonton en 2003 et McMahon à Calgary en 2011, le Canadien poursuivra sa tournée des stades de la Ligue canadienne de football (LCF) avec une rencontre dans l'enceinte du Rouge et Noir d'Ottawa, la Place TD.

Dans le cadre des festivités des cent ans de la Ligue nationale de hockey (LNH) et des 150 ans de la Confédération canadienne, le Canadien affrontera les Sénateurs dans un match en plein air le 17 décembre prochain. Le match soulignera également le 100e anniversaire du premier match Canadien-Sénateurs, survenu le 19 décembre 1917.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, et son adjoint, Bill Daly, en feront l'annonce officielle vendredi au Château Laurier d'Ottawa. Eugene Melnyk, le propriétaire des Sénateurs, et Geoff Molson, le propriétaire du Canadien, participeront à la conférence de presse.

«Ce sera un événement spécial, a prédit l'ailier Paul Byron, qui est originaire d'Ottawa. Il y a eu plusieurs rénovations au stade à Ottawa avec le football de la LCF. Je trouve qu'ils ont choisi un bon endroit pour cette rencontre.»

Le stade pourra accueillir 34 000 spectateurs.

Des souvenirs d'enfance

Même si la date du 17 décembre reste lointaine dans l'esprit des joueurs du CH, Phillip Danault avait déjà un objectif précis en tête.

«Je voudrais oublier ma première expérience pour un match en plein air, a-t-il répliqué. J'ai joué une seule classique et c'était avec les Blackhawks de Chicago. Nous avions perdu 6-1 contre le Wild au Minnesota.»

Le choc entre les Hawks et le Wild avait eu lieu au TCF Bank Stadium, le domicile des Vikings du Minnesota de la NFL, dans le cadre de la série des stades. «Ce n'est pas toujours facile de jouer dehors, a mentionné Danault. La glace n'est jamais très bonne. Mais ce qui est agréable, c'est que c'est comme dans le temps. Quand j'étais plus jeune, mon père faisait une petite patinoire dans notre cour à Victoriaville. Mais il y avait un gros arbre sur la glace.»

À Ottawa, il n'y aura pas de gros arbre. Et les techniques pour l'arrosage seront plus sophistiquées.

Le Tricolore a déjà participé à trois rencontres à l'extérieur. En plus d'Edmonton et de Calgary, deux Classiques héritage, le CH a joué la Classique hivernale le 1er janvier 2016 contre les Bruins au Gillette Stadium de Foxborough.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos