Jonathan Bernier
Agence QMI

Canadien: «Un véritable combat de chiens!»

Jonathan Bernier

MONTRÉAL - Dans les conditions actuelles, il aurait été simple pour tout le groupe de plier bagage une fois de retour au vestiaire, après la deuxième période. Or, cette fois, personne ne pourra accuser les joueurs du Canadien de Montréal d'avoir abandonné.

«Cette équipe prône le travail ardu pendant 60 minutes. Ça fait partie de notre identité, a soutenu Paul Byron, au terme d'une victoire de 4-3 sur les Red Wings de Detroit, mardi, au Centre Bell. On savait qu'on avait des choses à se faire pardonner pour notre performance de samedi [défaite de 5-2 aux mains des Rangers de New York].»

Sollicité 23 fois en troisième période, particulièrement dans les deux dernières minutes du match, Mike Condon a illustré de belle façon la lutte que se sont livrée les deux formations.

«C'était un véritable combat de chiens. On a marqué deux fois, ils sont revenus de l'arrière, on a repris les devants... C'est une équipe tellement talentueuse, rapide et dangereuse. On a dû travailler extrêmement fort», a soutenu le gardien du Canadien.

Avec pour résultat que cette fois, le Canadien est sorti du combat moins amoché que son adversaire.

Byron s'accroche

Avec le retour au jeu de Sven Andrighetto, plusieurs s'attendaient à le revoir reprendre son poste à la droite de Max Pacioretty et d'Alex Galchenyuk.

Michel Therrien en a décidé autrement. Pour un cinquième match de suite, c'est Byron qui a patrouillé le flanc droit au sein de cette unité.

«Il apporte beaucoup de rapidité et il est très efficace en échec avant. J'aime sa façon de se comporter dans les deux sens de la patinoire, a expliqué l'entraîneur du Canadien. Je fais jouer Byron avec Pacioretty et Galchenyuk, car il leur permet de se concentrer davantage sur leurs tâches offensives.»

Byron tire également profit de sa présence auprès des deux attaquants les plus prolifiques de l'équipe. Et il est le premier à le reconnaître.

«C'est une chance de jouer avec deux attaquants aussi talentueux. Si tu travailles fort et que tu te fonces au filet, tu es souvent récompensé.»

Affinités importantes

Face aux Red Wings, les trois joueurs ont répondu à l'appel en marquant trois buts et en totalisant six points.

«La chimie entre "Chucky" [Galchenyuk] et moi se développe de plus en plus. Et ce qu'il y a de bien, c'est que même si notre partenaire de droite change souvent, on trouve tout de même le moyen de connaître du succès», a déclaré Pacioretty.

«C'est une bonne chose de pouvoir développer des affinités avec plusieurs joueurs, car comme on a pu le constater cette saison, les trios peuvent changer fréquemment», a ajouté le capitaine.

Aussi sur Canoe.ca

À la recherche d'un code promo pour le Pool TVA Sports?
En voici un qui est bon pour trois points: CANO-SE22-23DD



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Rangers c. Canadien - 26 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos