Jonathan Bernier
Agence QMI

Mike Condon, candidat pour le trophée Bill-Masterton

Mike Condon, candidat pour le trophée Bill-Masterton

Mike Condon.Photo Ben Pelosse / Agence QMI

Jonathan Bernier

MONTRÉAL - Pour les coéquipiers du gardien Mike Condon, il n'y avait pas de choix plus logique que lui pour représenter le Canadien de Montréal au scrutin pour l'obtention du trophée Bill-Masterton.

«C'est pleinement mérité. À travers les hauts et les bas de notre saison, il a su très bien répondre, a soutenu le défenseur P.K. Subban, lundi. Il est arrivé de loin. Son histoire en est toute une!»

Et comment! Au risque de se répéter, personne n'aurait pu prédire que le diplômé de Princeton allait garder au-delà de 50 matchs à sa première saison.

D'ailleurs, tous ont reconnu que l'Américain s'était bien tiré d'affaire après avoir été jeté dans la gueule du loup sans trop de préparation.

«C'est impossible de remplacer Carey Price. Le mieux que l'on puisse faire, c'est de se préparer adéquatement pour faire de son mieux. C'est ce que "Condo" (Mike Condon) a fait et c'est la raison pour laquelle il a acquis le respect de tout le monde dans ce vestiaire», a indiqué le capitaine Max Pacioretty.

«Il sautait sur la glace même lors des journées de congé pour travailler et il a passé des heures dans la salle d'entraînement pour s'assurer d'être au sommet de sa forme», a-t-il ajouté.

Un duo qui promet

Un jour ou l'autre, que ce soit à la fin de cette saison ou au début de la prochaine, Price reviendra au jeu. La campagne rocambolesque que vient de vivre Condon pourra sans doute lui permettre de devenir un gardien substitut de luxe.

«Au début de la saison, il était très confortable pour un jeune qui faisait ses premiers pas. Il a travaillé avec Carey. Il a appris beaucoup. Ce sera l'un des bons duos de la ligue», a souligné Michel Therrien.

L'entraîneur-chef du Canadien a soutenu que Condon avait non seulement bien fait dans les circonstances, mais qu'il était parvenu à le faire dans un marché difficile pour les gardiens.

Un constat qu'avait également fait Pacioretty lors de son analyse.

«Mike est un gars calme et très cérébral. Les meilleurs gardiens que j'ai connus avaient cette personnalité. Je pense que c'est la mentalité qu'un gardien doit avoir dans un marché comme celui-ci.»

Des statistiques

Condon, 25 ans, n'a jamais été repêché par une formation de la Ligue nationale de hockey. En 50 rencontres, il a présenté un dossier de 18-23-6, une moyenne de buts alloués de 2,72 et un taux d'efficacité de ,902.

En 2013-2014, il jouait dans la Premier AA Hockey League (ECHL), puis en 2014-2015, il avait fait le saut dans la Ligue américaine.

Le trophée Bill-Masterton est remis au joueur ayant fait preuve de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement au hockey.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos