Jean-François Chaumont
Agence QMI

CH: une défaite inacceptable

Match Sénateurs c. Canadien - 19 mars 2016

Voir en plein écran

Jean-François Chaumont

OTTAWA - Dans sa portion d'entrevue avec les collègues anglophones, Michel Therrien a identifié deux joueurs comme des éléments positifs de cet humiliant revers de 5-0 contre les Sénateurs d'Ottawa: Michael McCarron et Mike Brown.

Therrien a parfaitement résumé l'histoire de cette rencontre. Quand deux attaquants robustes s'élèvent au-dessus des 18 autres joueurs en uniforme, c'est le signe d'une mauvaise soirée.

McCarron a joué avec cœur samedi soir en menant son équipe avec cinq tirs et il a distribué trois mises en échec. Brown, quant à lui, s'est battu contre Chris Neil et il a sorti ses épaules à six reprises.

Dans un vestiaire des plus silencieux, Phillip Danault n'a pas pris de détour pour expliquer cette mauvaise sortie à Ottawa.

«C'est inacceptable, a répliqué le jeune joueur de centre. Je peux décrire ce match en parlant d'un mauvais effort de tout le monde. Nous ne jouions pas ensemble, nous ne gagnions pas nos batailles et nous ne suivions pas notre système. C'est vraiment inacceptable, surtout d'abandonner de la sorte en troisième période.»

«Quand tu donnes trois buts à l'autre équipe alors que tu joues en supériorité numérique, c'est une bonne illustration de type de rencontre, a-t-il poursuivi. Nous n'avons pas travaillé assez fort et nous ne parvenions pas à gagner nos batailles.»

Pas la faute de Scrivens

Une équipe ne remportera jamais un match sans marquer un seul but. En partant de ce principe mathématique, Ben Scrivens n'a pas à porter le bonnet d'âne.

«Ben Scrivens n'a rien à se reprocher, a dit Max Pacioretty. Il a fait de gros arrêts. Je suis embarrassé... C'est la LNH [Ligue nationale de hockey], on ne doit pas laisser tomber notre gardien comme on l'a fait.»

Scrivens a terminé la rencontre en donnant cinq buts sur 44 tirs. Il a très mal paru sur celui de Marc Méthot en troisième période.

De la malchance...

Pacioretty n'avait pas trop le cœur à parler des trois filets des Sénateurs en infériorité numérique. Mis au parfum qu'il s'agissait d'une première dans l'histoire du CH (trois buts accordés alors que l'équipe joue en supériorité numérique), le capitaine a répondu d'une façon assez cinglante.

«Vous n'avez qu'à regarder les trois filets, nous leur avons donné trois buts, a souligné le numéro 67. Ils ont marqué sur des échappées. Une fois, la rondelle a sauté par-dessus le bâton d'un de nos joueurs, l'autre fois, c'était après un dégagement par la bande qui a frappé [Andrei] Markov et l'autre but, c'était lors d'un deux contre un. C'était une soirée difficile. Nous n'avons pas travaillé assez fort.»

En bref

Le CH (33-33-6) renouera avec l'action dès ce dimanche soir alors que les Flames de Calgary seront de passage au Centre Bell.

Stefan Matteau a retrouvé sa place au sein du quatrième trio. L'ancien des Devils du New Jersey a remplacé le Suédois Jacob de la Rose.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos