Agence QMI

Max Pacioretty n'est pas satisfait

MONTRÉAL - Max Pacioretty avait la baboune dans le vestiaire du Canadien de Montréal après le revers de 4-1 contre Jaromir Jagr et les Panthers de la Floride.

«Il n'y a rien de positif dans ce match, a lancé le capitaine. C'était un match difficile, nous n'étions pas capables de bien relancer l'attaque.»

À deux reprises, Pacioretty a utilisé la même analyse.
«Les Panthers ont une bonne équipe et ils ont bien joué ce soir [mardi], a-t-il noté. Ils auront une bonne équipe pour encore plusieurs saisons puisque leur noyau est très jeune.»

Questionné à savoir s'il pouvait s'attendre à ce type de rencontre en raison des nombreux blessés et de la présence d'une multitude de joueurs des IceCaps de St. John's au sein de la formation, Pacioretty n'a pas voulu s'aventurer sur ce terrain.

«Peut-être, je ne sais pas, a-t-il affirmé. Je n'ai pas la réponse.»

Utilisé pour un peu moins de 17 minutes, l'Américain a terminé la rencontre avec une passe, deux tirs et un dossier de -1.

Pas assez de passion

Si Pacioretty a refusé de pointer des aspects positifs, Mark Barberio a fait partie d'un petit groupe de joueurs qui a gagné des points.

Aux côtés d'Andreï Markov dans une deuxième rencontre d'affilée, en raison de la blessure au cou à P.K. Subban, Barberio a joué un autre bon match. Le Montréalais a bien transporté la rondelle et il a obtenu une passe sur l'unique but des siens.

«Je me débrouille bien, mais je ne peux surtout pas me permettre de ralentir», a répliqué Barberio.

Au sujet du match, le numéro 45 a pesé sur le bon bouton.
«Oui, il y a plusieurs jeunes, mais c'est notre boulot de trouver des façons de gagner, a résumé Barberio. Pour plusieurs jeunes, il s'agit d'une occasion unique. Il faut jouer avec passion. Je peux simplement dire que les Panthers ont montré une plus grande passion que nous ce soir [mardi].»

Lessio: bonne première période

Parmi les jeunes en audition, Lucas Lessio a connu une très bonne première période, mais il n'a pu maintenir la cadence.

«Une défaite, c'est toujours difficile à accepter, a expliqué l'ancien des Coyotes de l'Arizona. Mais dans mon cas, je me sens de plus en plus à l'aise [trois lancers et quatre mises à échec]. J'essaie de créer de l'attaque et d'alimenter mes compagnons de trio en espérant qu'on trouve le fond du filet.»

«Contre les Panthers, la soirée a été difficile, a-t-il continué. Cette équipe a beaucoup de profondeur. Elle a trois trios qui peuvent marquer des buts. De notre côté, il faut oublier cette défaite et penser à notre prochain match [ce soir à Buffalo].»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Panthers c. Canadien - 15 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos