Jean-François Chaumont
Agence QMI

Qui arrêtera Huberdeau, Jagr et Barkov?

Qui arrêtera Huberdeau, Jagr et Barkov?

Jonathan Huberdeau, Jaromir Jagr et Aleksander Barkov.Robert Mayer/USA Today Sports/Reuters

Jean-François Chaumont

Jonathan Huberdeau, Jaromir Jagr et Aleksander Barkov auront encore plus de liberté sur la glace du Centre Bell, ce mardi soir. Toujours incommodé par un malaise au cou, P.K. Subban n'aura pas comme mission de surveiller le gros trio des Panthers.

Subban fera une croix au minimum sur les deux prochaines rencontres. Avant de se blesser en fin de rencontre contre les Sabres de Buffalo, jeudi au Centre Bell, l'Ontarien était l'homme de fer chez le CH avec une séquence de 274 rencontres d'affilée en saison régulière.

«Il n'y a rien de nouveau avec P.K., a mentionné Michel Therrien, lundi. Il subit des traitements et quand il sera apte à participer à quelques entraînements, il se rapprochera d'un retour au jeu. On peut déjà oublier les matchs de mardi contre les Panthers et de mercredi contre les Sabres.»

En plus de Subban, Lars Eller a également déclaré forfait pour l'entraînement. Ralenti par un virus, le Danois n'était pas à son poste contre le Wild, samedi, et il devra encore patienter avant de renouer avec l'action.

«Avant son virus, il était incommodé par une blessure au haut du corps, a rappelé Therrien. C'est donc impensable pour lui de revenir au jeu pour nos deux matchs en deux soirs.»

Du progrès pour Beaulieu

Pour rester dans la thématique des éclopés, Nathan Beaulieu a fait un autre pas dans la bonne direction. Blessé à la jambe droite le 22 février contre les Predators de Nashville, Beaulieu a participé à un entraînement complet avec ses coéquipiers. Il se retrouvait à alterner avec Victor Barley et Darren Dietz au sein du troisième duo à la ligne bleue.

«Il y a juste le temps comme remède pour guérir parfaitement cette blessure, a dit Beaulieu. C'était bien de sauter sur la patinoire pour un entraînement complet. J'avais hâte de décocher des tirs sur un vrai gardien et d'effectuer des passes avec mes coéquipiers.

«Il y a une chance que je revienne au jeu pour l'un des deux prochains matchs, mais il n'y a aucune certitude. Aujourd'hui, j'ai juste franchi une étape de plus dans ma période de rééducation.»

Chanceux dans sa malchance

Beaulieu s'était blessé en chutant lourdement contre le filet de Pekka Rinne, des Predators. Malgré l'impact, il avait fait quelques présences avant de finalement regagner le vestiaire.

«Je devais être encore sous l'adrénaline et je ne ressentais pas encore trop la douleur, a-t-il expliqué. J'ai comme mentalité d'être dur envers mon corps, je suis un battant. Mais, quand j'ai regardé la reprise du jeu, j'ai vite compris que j'avais été chanceux. J'aurais pu me blesser beaucoup plus sérieusement, ce n'était pas censé bouger ainsi (jambe droite).»

En 56 matchs, le choix de premier tour du CH en 2011 a amassé 17 points (2 buts, 15 passes). Il a manqué les dix dernières rencontres des siens.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos