Agence QMI

P.K. Subban ne jouera pas samedi

P.K. Subban ne jouera pas samedi

P.K. Subban.Photo Pierre-Paul Poulin / Agence QMI

Dernière mise à jour: 11-03-2016 | 14h28

BROSSARD - La mise en échec accidentelle d'Alexei Emelin sur P.K. Subban aura finalement provoqué plus de peur que de mal. Bien qu'il n'affrontera pas le Wild du Minnesota samedi soir, le défenseur ne devrait pas avoir trop de mal à se remettre de cette mésaventure.

En matinée, le Canadien de Montréal a indiqué que l'Ontarien avait obtenu son congé de l'hôpital après s'être soumis à une batterie d'examens dont les résultats ont confirmé que sa blessure au cou n'avait rien de sérieux.

«Dans les circonstances, P.K. s'en est très bien sorti. La santé de nos joueurs est primordiale. C'est la raison pour laquelle il ne sera pas de la formation demain», a déclaré Michel Therrien, vendredi, lors de son point de presse quotidien.

«Il devra subir des traitements. Je ne peux pas vous dire quand il pourra effectuer un retour», a ajouté l'entraîneur du Canadien.

Ce sera la première fois de sa carrière dans la LNH que Subban ratera un match en raison d'une blessure. D'ailleurs, il était l'homme de fer du Tricolore avec une séquence de 308 matchs sans absence (saison et séries combinées).

À ses premières saisons à Montréal, il avait été laissé de côté pendant six rencontres. Au début de la saison 2012-2013, il avait également raté six rencontres en raison d'une dispute contractuelle avec la direction du Canadien.

«Il est arrivé à quelques occasions que P.K. joue sans être à 100 % de ses capacités. Il tenait tout de même à jouer, a raconté Therrien. Alors, il n'y a aucun doute que ce sera difficile pour lui de ne pas jouer demain.»

Un soulagement pour tous

Question de subir ses premiers traitements, l'athlète de 26 ans s'est pointé au Complexe sportif de Brossard, au grand plaisir de ses coéquipiers.

«Je l'ai vu ce matin. C'est un soulagement. Tout le monde est content. On n'aime pas voir ce genre de chose», a déclaré Paul Byron, l'un des trois seuls joueurs mis à la disposition des journalistes, vendredi matin, à Brossard.

N'ayant appris que ce matin l'état de santé de leur coéquipier, les joueurs du Canadien ont été habités d'un sentiment d'inquiétude tout au long de leur fin de soirée.

«On était tous un peu sous le choc. Au moins, une fois de retour à la maison, j'ai pu échanger des messages textes avec lui, ce qui m'a permis de me sentir mieux», a raconté Sven Andrighetto.

Mise au point sur Price

Avec cet autre soldat qui tombe au combat, Therrien a indiqué que l'organisation allait procéder au rappel d'un défenseur et d'un attaquant, en fin de journée.
«On est tout juste 20 joueurs et il y a des gars dont le cas est incertain», a-t-il soutenu.

Par ailleurs, l'entraîneur du Canadien s'est empressé de mettre un terme aux rumeurs selon lesquelles Carey Price pourrait peut-être être suffisamment remis pour obtenir un départ la semaine prochaine.

«On n'en est pas rendu là avec Carey. Il n'est pas encore prêt à s'entraîner avec l'équipe», a-t-il soutenu.

membres.
Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Sabres c. Canadien - 10 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos