Jean-François Chaumont
Agence QMI

Greg Pateryn rattrape le temps perdu

Greg Pateryn rattrape le temps perdu

Greg Pateryn.Photo Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal / Agence QMI

Jean-François Chaumont

BROSSARD - Avec les Jeff Petry, Tom Gilbert et Nathan Beaulieu à l'infirmerie, le défenseur Greg Pateryn a maintenant participé aux 12 dernières rencontres du Canadien de Montréal. Et, il ne devrait plus regarder une autre partie de la passerelle de presse d'ici la fin de l'année.

Après la victoire contre les Stars de Dallas, mardi, Michel Therrien lui a lancé des fleurs.

«Pateryn est solide défensivement et il est bon à un contre un, a noté l'entraîneur-chef. Et il améliore son jeu avec la rondelle. Il garde la tête haute, il joue avec confiance. C'est un jeune qui veut s'établir dans la Ligue nationale. Il est en train de saisir sa chance.»

Cette fameuse chance, Pateryn l'a attendue très longtemps cette saison. Avant la mi-février et les nombreux blessés, l'Américain de 25 ans n'avait joué que 11 des 55 premiers matchs du Canadien.

«Ça fait du bien d'entendre de bons mots à mon sujet, a répliqué le numéro 6. Je dirais que ça me donne un sourire, ce n'était pas toujours facile cette saison. Je reçois une récompense pour mon travail lors des entraînements et en gymnase.»

«Je ne doutais pas que je pouvais trouver ma place au sein du top 6, mais je ne jouais pratiquement pas, je commençais à me poser des questions, a-t-il continué. Je me demandais si je figurais toujours dans les plans.»

Au sein du deuxième duo

À ses sept derniers affrontements, Pateryn a toujours dépassé le cap des 17 minutes.

«Je me retrouve maintenant avec Alexeï Emelin au sein du deuxième duo et l'entraîneur nous fait confiance, a-t-il dit. Quand tu joues plus souvent, tu as moins peur de faire des erreurs, tu rentres plus dans le rythme de la rencontre.»

En bref

Lars Eller représente un cas douteux pour le match contre les Sabres de Buffalo, jeudi soir, au Centre Bell.

Mike Condon obtiendra le départ contre la bande de Jack Eichel et Sam Reinhart.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos