Benoît Rioux
Agence QMI

Zdeno Chara n'a que faire du Canadien

Zdeno Chara n'a que faire du Canadien

Zdeno Chara et Lars Eller.Photo Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal / Agence QMI

Benoît Rioux

MONTRÉAL - Même si la rivalité sera toujours vive entre le Canadien et les Bruins de Boston, Zdeno Chara ne va pas jusqu'à se réjouir des présents insuccès du club montréalais.

«Je m'inquiète surtout du sort de mon équipe», a laissé savoir le grand défenseur, mercredi, lors d'une entrevue accordée à l'Agence QMI.

Minimalement, Chara est pratiquement assuré de ne pas avoir le Tricolore dans les pattes au cours des prochaines séries. Les Bruins avaient effectivement été éliminés par le Canadien en 2014, lors de la plus récente présence de la formation de Boston au tournoi printanier.

Dans les faits, Chara n'a tout simplement pas le temps de s'attarder aux malheurs du club montréalais.

«Notre horaire est très chargé», a-t-il plaidé, lui qui, d'autant plus, est en voie d'accueillir des jumeaux à la maison au cours des prochains jours.

Malgré cet emploi du temps, Chara a bien trouvé l'occasion de faire un saut à Montréal, en février, pour le tournage d'une campagne publicitaire pour la chaîne de restauration rapide McDonald's.

Tel que démontré dans la publicité, le capitaine des Bruins a pris plaisir à rencontrer les partisans du Canadien. Il a été amusé par la réaction des amateurs, lesquels devaient lui faire un câlin pour obtenir un sandwich gratuit.

«Je n'ai jamais eu aucun problème avec les fans du Canadien, je comprends qu'ils démontrent une grande passion pour leur équipe, a-t-il mentionné. J'étais un peu nerveux de la réaction des partisans, mais tout s'est bien déroulé.»

L'incident Pacioretty: 5 ans déjà

Inévitablement, la campagne publicitaire, dont le lancement officiel est prévu vendredi, devient encore plus forte quand on se souvient de la fameuse séquence du 8 mars 2011 au cours de laquelle Chara avait mis l'attaquant Max Pacioretty en échec sur le bord de la rampe. Le joueur du Canadien avait alors subi une fracture de la quatrième vertèbre cervicale et une sévère commotion cérébrale.

Décidément, Chara n'avait pas l'intention de souligner le cinquième anniversaire de l'incident.

«J'ai déjà parlé de ça plusieurs fois», a-t-il sèchement répondu lorsque le sujet a été abordé.

Pour lui, le dossier est clos depuis longtemps.

Chapeau à Julien!

Le géant des Bruins était tout juste un peu plus volubile au moment de vanter l'entraîneur-chef Claude Julien, devenu le plus prolifique de l'histoire de l'équipe, lui qui compte maintenant 389 victoires avec la formation de Boston.

«Établir une telle marque avec l'un des six clubs originaux, c'est un énorme accomplissement, a reconnu Chara. En même temps, un entraîneur y parvient quand il pense simplement au dernier match et au prochain. Il ne suit pas nécessairement tous ces chiffres et ces statistiques.»

- Avec 83 points au classement en 68 matchs, les Bruins luttent pour le sommet de la section Atlantique avec le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride. Le prochain match pour Chara et les Bruins: ce jeudi contre les Hurricanes de la Caroline.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos