Jonathan Bernier
Agence QMI

Galchenyuk s'est inspiré d'Ovechkin

Jonathan Bernier

On savait qu'il avait une touche offensive et que son tir pouvait être dévastateur. Ne restait plus à Alex Galchenyuk qu'à acquérir suffisamment de confiance et d'expérience pour éclore.

Cela dit, si on se demandait, il n'y a pas si longtemps, s'il serait en mesure d'atteindre le plateau des 20 buts, voilà qu'on peut maintenant s'attendre à le voir atteindre le plateau des 30 buts.

Voilà comment des séquences de neuf buts en sept matchs et de 11 buts en 12 rencontres peuvent changer l'allure d'une saison.

«Je me mets énormément de pression pour obtenir du succès et créer des occasions de marquer pour notre trio. Je prends les choses au sérieux et je veux que ça continue ainsi», a lancé le héros de la rencontre, une fois de retour dans le vestiaire.

C'est en décochant un tir sur réception après une passe d'Andreï Markov que Galchenyuk a donné la victoire au Canadien. Un jeu que les deux hommes pratiquent souvent à l'entraînement dès qu'ils ont un moment de libre.

«On a pratiqué ce jeu pas plus tard que ce matin. Lorsque je l'ai vu en possession de la rondelle, je savais que la passe allait venir», a raconté Galchenyuk.

Inspiré par Ovechkin

Ce n'est pas la première fois que ce duo frappe. Il avait fait de même, il y a deux semaines, à Washington.

D'ailleurs, Galchenyuk reconnaît s'être inspiré d'Alex Ovechkin pour ces tirs sur réception hors l'aile qu'il affectionne de plus en plus.

«Quand tu vois un joueur marquer autant de buts de cette façon au fil des ans, tu en viens à la conclusion que ça vaut peut-être la peine de l'essayer», a déclaré l'attaquant de 22 ans.

«C'est quelque chose sur laquelle j'ai décidé de travailler cette saison et je suis heureux de voir que ça paye», a-t-il ajouté.

L'énergie de la jeunesse

Si le Canadien en a surpris plusieurs par sa performance, malgré une formation décimée par les blessures, Galchenyuk soutient qu'il s'attendait à une telle sortie.

«Je me souviens de mes premiers matchs dans la LNH. Mon niveau d'énergie était à son maximum à chacune de mes présences. Ces gars sont venus pour jouer et donner tout ce qu'ils ont. C'était beau à voir.»

Trois semaines sans Gallagher

Tout juste avant la rencontre, le Canadien a annoncé que Brendan Gallagher devra s'absenter pour une période de deux à trois semaines en raison de la blessure au bas du corps subie à Winnipeg.

Puisqu'il ne reste qu'un mois au calendrier régulier, il se pourrait que l'on ne revoie pas le fougueux attaquant avant l'automne prochain.

Lors des 17 matchs qu'il a dû jouer sans ses services en novembre et décembre, le Tricolore a maintenu un dossier de 5-11-1.

Incommodé par une blessure au bas du corps, Lars Eller a également déclaré forfait.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Stars c. Canadien - 8 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos