Stéphane Cadorette
Agence QMI

Le Canadien battu, mais fier de sa performance

Stéphane Cadorette

ANAHEIM - Il y a des défaites après lesquelles les visages sont longs et les commentaires très brefs. C'était tout le contraire dans le vestiaire du Canadien de Montréal après le revers face aux Ducks à Anaheim, mercredi, le Tricolore ayant offert une prestation plus que louable.

Même s'il s'agissait d'un deuxième revers en autant de matchs lors du périple annuel en Californie, personne ne marchait la tête basse à l'issue d'une rencontre âprement disputée.

Le fait que Max Pacioretty soit allé au front pour Greg Pateryn et que Michael McCarron ait jeté les gants pour venir en aide à Lars Eller a généré des ondes positives au sein des troupes.

«Nous avons joué un très bon match. Les gars se sont défendus les uns les autres. J'aime la façon dont on a joué en équipe et l'énergie qui se dégageait», a résumé le capitaine Pacioretty.

«On savait qu'ils (les Ducks) s'amenaient dans ce match avec un avantage numérique en feu et ils nous ont fait payer. On aurait préféré repartir avec les deux points, mais on va prendre l'énergie qu'on a mis dans cette rencontre et la manière dont on a joué», a-t-il ajouté.
Cet esprit de corps a d'ailleurs plu au nouveau venu Stefan Matteau, qui disputait sa première partie avec le Tricolore.

«Il y avait une belle culture sur la glace. McCarron n'a pas hésité du tout et personne n'a baissé la tête. Ç'a été un bon match jusqu'à la fin. C'est un petit ajustement pour moi, mais je suis convaincu que ça va bien aller. Je suis satisfait, j'ai bien foncé au filet», a-t-il noté.

McCarron apprécié

McCarron, qui en était à son cinquième affrontement dans la Ligue nationale, ne s'est pas attiré les éloges seulement parce qu'il a montré les poings pour défendre Eller. Son autre compagnon de trio, Alex Galchenyuk, a connu une excellente soirée à ses côtés.

«McCarron semble très fort et il est un gros bonhomme qui peut créer de l'espace pour Lars et moi. Sauf que c'est un seul match, il faut continuer à générer de l'attaque», a-t-il souligné, cachant par ailleurs bien mal sa déception de ne pas figurer, pour le moment, sur la formation de l'équipe des 23 ans et moins en prévision de la Coupe du monde qui se déroulera en septembre.

«Évidemment, c'est décevant, tu veux te retrouver sur la liste. Cependant, j'avais un match à jouer et c'est là-dessus que je devais me concentrer», a fait valoir l'auteur des deux buts des siens.

Quant à McCarron, il semblait satisfait dans l'ensemble de sa première «saucette» au sein du deuxième trio.

«C'est agréable de jouer avec des joueurs comme Alex et Lars. Ils ont beaucoup de talent et j'ai juste fait mon travail pour leur faire de l'espace. Ç'a peut-être aidé Galchenyuk à marquer deux buts», a-t-il commenté.

«Quant à mon combat, je trouvais que ce n'étais pas un coup très propre (sur Eller) et je n'aime pas voir un coéquipier étendu sur la glace comme ça. Il fallait agir en conséquence.»

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Canadien c. Ducks - 2 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos