Jean-François Chaumont
Agence QMI

Défaite honorable du Canadien

Jean-François Chaumont

ANAHEIM - Alex Galchenyuk a joué un match formidable, Michael McCarron a montré des signes intéressants au sein d'un trio plus offensif, Mike Condon a rebondi après une sortie pénible, mais ce n'était pas assez pour battre les Ducks d'Anaheim.

Pour ce deuxième match en Californie, le Canadien a perdu 3-2 en tirs de barrage, mercredi au Honda Center.

Jakob Silfverberg a marqué l'unique but en fusillade. Le Suédois a surpris Condon d'un tir précis dans le haut du filet. À l'autre bout de la patinoire, John Gibson a bloqué coup sur coup Paul Byron, Alex Galchenyuk et Max Pacioretty.

Il y a une semaine, le Tricolore avait surpris les Capitals de Washington, la meilleure équipe de la Ligue nationale (LNH), en l'emportant 4-3. Cette fois, l'équipe de Michel Therrien est passée tout près de répéter un autre petit exploit face à une autre puissance du circuit.

Désireux de réaliser des expériences d'ici la fin de la saison, Therrien a eu la main heureuse en misant sur McCarron au centre de Galchenyuk et de Lars Eller. Les trois ont joué un fort match. En fin de rencontre, McCarron a été surtout utilisé à l'aile droite, mais il a montré qu'il pouvait suivre la cadence au sein d'un top 6.

Bon départ

Misérable à son dernier match contre les Sharks de San Jose, le Canadien se retrouvait face à un défi encore plus colossal pour sa visite au pays de Ryan Getzlaf et de Corey Perry. Les Ducks représentaient l'équipe de l'heure dans la LNH avec huit victoires d'affilée et 17 gains à leurs 20 dernières sorties.

Mais, chaque fois qu'on s'attend à un carnage, le Tricolore a le don de déjouer les plans. En première période, il n'a affiché aucun complexe contre les Ducks. Les visiteurs ont même dominé 12-7 au chapitre des tirs au but.

Galchenyuk a décoincé le pointage au début du deuxième tiers. Pas encore sélectionné pour l'équipe nord-américaine des 23 ans et moins, il a montré ses talents de marqueur en décochant un tir précis dans le haut du filet pour battre celui qui pourrait être son coéquipier à la Coupe du monde, John Gibson.

Sur ce jeu, Andreï Markov a réalisé une passe parfaite en diagonale pour obtenir son 35e point de la saison.

Le message du DG

Les Ducks ont répliqué avec un peu plus de cinq minutes à écouler en deuxième. Acquis à la date limite des transactions des Sabres de Buffalo, Jamie McGinn n'a pas tardé à agrandir son cercle de partisans à Anaheim. Il a bondi sur un retour de tir du Suédois Hampus Lindholm pour marquer à son premier match avec sa nouvelle équipe.

Il y a deux jours, Marc Bergevin avait clamé son désir de voir une plus grande solidarité au sein de son équipe. Trop souvent, il n'y avait aucune réaction après un coup déloyal d'un rival.

Max Pacioretty et Michael McCarron ont compris le message de leur directeur général. En deuxième, ils ont chacun défendu des coéquipiers. Pacioretty a répliqué à une mise en échec d'Andrew Cogliano contre Greg Pateryn et McCarron a invité Kevin Bieksa pour une petite valse après son coup d'épaule contre Lars Eller.

Encore Galchenyuk

Le Canadien a frappé tôt en troisième période. Dès la 56e seconde, Galchenyuk a utilisé Sven Andrighetto comme écran pour battre Gibson d'un tir vif des poignets.

Cependant, il restait encore beaucoup de temps au cadran. Les Ducks ont créé l'égalité à mi-chemin en troisième durant une punition de Morgan Ellis. Corey Perry a redirigé une passe précise de David Perron pour prolonger la soirée.

Les favoris locaux ont finalement eu le dernier mot en fusillade.

En bref

Le Canadien (30-28-6) jouera son prochain match jeudi soir contre les Kings à Los Angeles.

Stefan Matteau et Ellis ont fait leurs débuts avec le Tricolore.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Canadien c. Ducks - 2 mars 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos