Pierre Durocher
Agence QMI

Un nouveau départ pour Stefan Matteau

Pierre Durocher

MONTRÉAL - L'attaquant Stéphane Matteau a connu la gloire avec les Rangers de New York au printemps 1994, après avoir été échangé par les Blackhawks de Chicago tard dans la saison.

Plusieurs se souviennent de ses deux buts marqués qui avaient aidé les Rangers à éliminer les Devils du New Jersey en finale de l'Association de l'Est, en route vers la conquête de leur première coupe Stanley en 54 ans. Matteau est une figure légendaire au Madison Square Garden depuis. Même s'il produisait avec les Hawks, cet échange fut bénéfique pour Matteau, qui a disputé 848 matchs dans la Ligue nationale.

Voilà que 22 ans plus tard, c'est son fils Stefan qui est impliqué dans une transaction à la date limite, le Canadien de Montréal ayant obtenu ses services en cédant Devante Smith-Pelly aux Devils, lundi.

Un choix de premier tour

Matteau, un gros attaquant de 6 pi et 2 po et 220 lb, a été un choix de premier tour des Devils au repêchage de 2012. Il n'a pas répondu aux attentes au New Jersey, n'amassant que trois buts et deux mentions d'aide en 44 parties, dont un seul but en 20 rencontres cette saison.

«Je vois cet échange comme étant un nouveau départ dans ma carrière. Je recommence à zéro», a commenté le joueur de 22 ans, qui a participé à une conférence téléphonique pendant qu'il attendait un vol en direction de Los Angeles, où il rejoindra sa nouvelle équipe.

Le joueur d'avant n'a pas caché son enthousiasme à l'idée d'être un membre du Canadien.

En quête de constance

Interrogé à savoir ce qui n'avait pas fonctionné pour lui au New Jersey, Matteau a patiné quelque peu.

«Les Devils vont bien et c'est maintenant chose du passé pour moi, a-t-il répondu. Je n'ai pas joué autant que je le voulais au New Jersey, mais je leur souhaite du bien. Je préfère me concentrer sur le Canadien.

«Je sais que je dois être plus constant et j'ai travaillé sur plusieurs aspects de mon jeu cette saison. Je suis encore jeune et mon développement n'est pas terminé. (...) J'entends devenir un joueur complet, un joueur d'impact. Je peux marquer des buts, être robuste et solide défensivement.»

Prêt à aider le Canadien

Matteau s'est dit pleinement remis d'une fracture à un os du visage subie il y a deux semaines et il est prêt à aider la cause du Canadien sur la côte Ouest.

Il venait d'ailleurs de participer à un match avec l'équipe-école des Devils à Albany dans le cadre de sa rééducation et tout a bien fonctionné, selon ses dires.

«J'ai tellement hâte de jouer pour le Canadien, a-t-il répété. C'est sûr que la scène est pas mal plus grosse qu'au New Jersey mais je n'ai rien contre ça. Je vois les choses positivement.»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos