Jonathan Bernier
Agence QMI

Le voyage s'annonce long

Jonathan Bernier

SAN JOSE - Le Canadien de Montréal a beau avoir remporté trois de ses quatre derniers matchs, la route vers les séries éliminatoires n'est pas plus dégagée. À l'aube de ce périple de quatre rencontres, le Tricolore occupe toujours le 13 rang de l'Association de l'Est.

Au risque de se répéter, la troupe de Michel Therrien affiche un dossier de 5-13-2 face aux formations de l'association rivale. La récolte risque d'être bien mince. D'autant plus que sous le soleil californien, le Canadien a maintenu un dossier de 4-6-1 depuis 2010.

D'ailleurs, il amorcera ce voyage à San Jose, là où il a perdu ses huit derniers matchs. En fait, sa dernière victoire dans cette ville californienne remonte au 23 novembre 1999.

Puisque les Sharks jouent ce soir à Vancouver, les Montréalais auront peut-être une chance de renverser la situation.

Des joueurs à l'essai

Au matin de la visite des Maple Leafs, Michel Therrien a martelé que le désir d'un entraîneur était de remporter tous les matchs. Ce qui est légitime et tout à fait normal.

Cependant, il n'a pas caché que son organisation allait profiter de la vingtaine de matchs restant au calendrier régulier pour procéder à l'évaluation de quelques jeunes espoirs.

Évaluation qui s'est amorcée le soir même avec l'insertion de Michael McCarron au centre du quatrième trio.

Lors de son premier rappel, en décembre, à Dallas et Nashville, l'athlète de 21 ans avait été utilisé à l'aile droite.

«Avec Plekanec, Eller, de la Rose, Danault et McCarron, nous avons plusieurs joueurs capables de jouer au centre. La bonne chose lorsque tu es capable d'évoluer au centre, c'est que la transition est plus facile pour jouer à l'aile. L'inverse est plus difficile, a expliqué Therrien, samedi matin. Ceci dit, nous allons tenter des expériences. La chimie va s'installer entre certains joueurs.»

Encore des choses à prouver

S'il ne ferme pas la porte à la possibilité de voir d'autres jeunes tels Charles Hudon et Nikita Scherbak s'amener avec le grand club d'ici la mi-avril, l'entraîneur du Canadien a soutenu qu'il était trop tôt pour se prononcer sur cette possibilité.

Cependant, dans les minutes précédant la mise en jeu initiale face aux Leafs, il a confirmé sur les ondes de TVA Sports que McCarron terminerait la saison à Montréal. Mis au parfum de cette déclaration, le colosse joueur de centre n'a pas voulu crier victoire trop rapidement.

«Je dois encore faire mes preuves. Je dois forcer la main de la direction et la convaincre de me garder. Pour ce faire, je dois continuer de jouer comme je l'ai fait ce soir», a sagement répondu le choix de premier tour du Canadien (25e au total) en 2013.

Morgan Ellis en action

Après Victor Bartley, la semaine dernière, un autre défenseur pourrait faire ces débuts dans l'uniforme du Canadien.

Repêché par le Tricolore au quatrième tour (117 au total) de l'encan de 2010, Morgan Ellis en est à son premier séjour dans la LNH.

Produit des Screaming Eagles du Cap Breton et des Cataractes de Shawinigan, l'arrière de 23 ans s'est bien ressaisi cette année après une saison difficile en 2014-15.

Bien qu'il en était à sa troisième campagne avec les Bulldogs d'Hamilton, Ellis avait été invité à passer quelques semaines avec les Nailers de Wheeling, de la ECHL.

«On veut faire jouer tous les gars qu'on a rappelés. Dans le cas de Morgan Ellis, il devra patienter un peu plus. Pour le moment, il occupe le poste de septième défenseur. Mais il ne faut pas oublier que, à partir de ce soir, on joue cinq matchs en huit jours.»

Et qui sait si Marc Bergevin ne se départira pas d'un défenseur d'ici 15 heures lundi.

Plusieurs croient qu'Alexeï Emelin pourrait en être à ses dernières heures avec le Canadien.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos