Jean-François Chaumont
Agence QMI

Pacioretty s'impose dans un gain du Canadien

Maple Leafs c. Canadien: 27 février 2016

Voir en plein écran

Jean-François Chaumont

MONTRÉAL - Un doublé du capitaine, une soirée de 31 arrêts de Mike Condon, un autre but d'Alex Galchenyuk, mais surtout des chants de bonheur des partisans avec le retour du traditionnel «Olé, olé, olé». La visite des pauvres Maple Leafs de Toronto aura permis de réchauffer le cœur des fidèles du CH.

Le Tricolore a renversé ses vieux rivaux par la marque de 4-1, samedi, au Centre Bell. Max Pacioretty a réglé le sort des Leafs en troisième période en déjouant Jonathan Bernier à deux reprises.

«Les partisans chantent à chacun de nos matchs, mais ce n'est pas toujours joyeux, a rappelé P.K. Subban. C'est ce que j'aime de Montréal, c'est une ville passionnée de hockey.»

Si Pacioretty a réussi son troisième doublé de la saison, mais son premier seulement depuis le 13 octobre à Pittsburgh, Condon a également joué un grand rôle dans cette victoire.

L'ancien de l'université Princeton a fermé la porte aux visiteurs à des moments opportuns dans la rencontre. À 2-1 pour son équipe, il a bloqué Leo Komarov lors d'une échappée en infériorité numérique en fin de deuxième période. Toujours avec une avance d'un but, il a aussi sorti la jambière droite contre Brendan Leipsic, cette fois pendant une punition contre Subban.

Bon départ de Danault

Acquis des Blackhawks de Chicago la veille contre Dale Weise et Tomas Fleischmann, Phillip Danault a passé le test pour ses débuts dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. L'ancien choix de premier tour des Hawks a joué avec beaucoup d'intensité et il a remporté une grande partie de ses mises en jeu.

Rappelé des IceCaps de St. John's, Michael McCarron a également gagné des points au centre du quatrième trio.

La précision du 27

Pour un classique du samedi soir entre les Maple Leafs et le CH, il y avait peu d'ambiance dans les gradins du Centre Bell. S'ils envahissaient souvent Montréal, les partisans de Toronto y étaient en moins grand nombre. Mais, ils n'avaient pas oublié leur sens de l'humour à la maison.

Dès les premières secondes du match, c'était possible d'entendre des «Go, Marlies, Go», en référence au club-école des Maple Leafs dans la Ligue américaine. Avec la présence des Frank Corrado, Josh Leivo, Mark Arcobello, Brendan Leipsic, Stuart Percy et Byron Froese, Mike Babcock misait sur plusieurs anciens des Marlies.

Malgré tout, les Leafs ont donné le premier coup. Matt Hunwick a bondi sur un retour de tir de Leipsic pour marquer son deuxième but de la saison. Le Tricolore a toutefois répliqué rapidement. Moins de deux minutes plus tard, Galchenyuk a touché la cible pour une deuxième rencontre d'affilée. Le numéro 27 a déjoué Bernier d'un puissant tir des poignets dans le haut du filet.

Du poids devant le gardien

Le Canadien a multiplié les chances de marquer en deuxième période avec 19 tirs. Devante Smith-Pelly a été le seul à faire scintiller la lumière rouge. L'Ontarien a récupéré une rondelle libre qui glissait doucement derrière l'homme masqué des Leafs après un tir de la pointe d'Alexeï Emelin.

Sur ce jeu, McCarron a récolté son premier point dans la LNH, mais il a surtout obstrué la vue à Bernier en s'installant devant lui. Avec DSP (214) et McCarron (231), il y avait 445 lb dans le cercle bleu. Le Canadien a fermé les livres en troisième avec deux autres buts, les deux de Pacioretty.

Aussi sur Canoe.ca




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos