Jean-François Chaumont
Agence QMI

Le Canadien renverse les Capitals

Jean-François Chaumont

WASHINGTON - Parfois, il y a des résultats impossibles à prédire, comme une victoire du Canadien de Montréal contre la grosse machine des Capitals de Washington. Le Tricolore a déjoué tous les pronostics en renversant l'équipe d'Alexander Ovechkin 4-3, mercredi, au Verizon Center.

Avant même le début de la rencontre, plusieurs redoutaient un carnage. Il y avait aussi une alerte de tornade dans la région de Washington. En théorie, on croyait que cette tornade frapperait le Canadien.

C'était le duel entre une équipe à la dérive depuis le 1er décembre et la meilleure formation de la Ligue nationale. Et les visiteurs se présentaient dans la capitale américaine sans trois défenseurs réguliers en Jeff Petry, Nathan Beaulieu et Tom Gilbert.

Il s'agissait d'une mauvaise nouvelle contre une attaque redoutable misant sur les Ovechkin, Evgeny Kuznetsov et Nicklas Backstrom.

Cependant, la logique ne tient pas toujours la route et en voici une autre preuve. Le CH a toutefois eu chaud en fin de rencontre, puisque les Capitals ont marqué deux buts pour réduire l'écart à un seul filet.

Étoiles à Galchenyuk et Condon

Alex Galchenyuk a transporté l'attaque sur ses épaules en marquant deux buts et Mike Condon a connu l'un de ses bons départs de la saison.

«Il a été extraordinaire, surtout en deuxième, et nous avons battu la meilleure équipe de la ligue dans son édifice, a dit l'entraîneur-chef Michel Therrien. C'est quand même un exploit. C'est ça la beauté du sport, le hockey se joue sur la glace. Les gars ont relevé le défi.»

Condon a réalisé l'un des plus beaux arrêts de la saison en bloquant un tir de Mike Richards avec son bloqueur même s'il lui faisait dos.

À la ligne bleue, Andreï Markov a servi de général avec deux mentions d'aide et un temps de jeu de 26 min 43 s.

Holtby chassé

Braden Holtby, l'un des prétendants au trophée Vézina, n'a pas eu une soirée aussi magique. Le gardien originaire de la Saskatchewan a rangé son masque en deuxième période. Il a accordé trois buts en 18 tirs avant de donner le flambeau à l'Allemand Philipp Grubauer.

Dans les premières secondes, les Capitals ressemblaient à une équipe qui ne ferait qu'une bouchée de ses rivaux. Justin Williams a cogné deux fois à la porte de Condon sans toucher la cible.

Le Tricolore a tranquillement repris confiance. Galchenyuk a ouvert la marque en bondissant sur un retour de tir de son coéquipier Dale Weise.

À quelques jours de la date limite des transactions, Weise a obtenu son 26e point de la saison. Et, il a rappelé aux recruteurs présents au Verizon Center qu'il avait chassé son virus.

Avant la fin du premier tiers, Brendan Gallagher a imité Galchenyuk en bondissant à son tour sur un retour accordé par Holtby en avantage numérique.

Deux autres buts

Le Canadien n'a pas ralenti en deuxième période. Tomas Fleischmann a terminé la soirée de travail de Holtby en inscrivant son 10e but de l'année. Les Capitals ont eu un petit sursaut quelques minutes plus tard quand Jason Chimera a enfin trouvé une faille chez Condon. Mais le Canadien n'a pas tremblé après ce premier but.

Quelques secondes seulement après un tir de punition manqué de Gallagher, Galchenyuk a redonné une avance de trois buts aux siens en déjouant Grubauer d'un tir des poignets précis et vif.

Malgré des buts de Dmitry Orlov et d'Andre Burakovsky, il n'y a pas eu de remontée-miracle des Capitals en troisième période.

Aussi sur Canoe.ca




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Canadien c. Capitals - 24 février 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos