Agence QMI

Une initiative marketing du Canadien tourne mal

Le Canadien de Montréal réservait une surprise à ses partisans afin de souligner son million d'abonnés sur le réseau social Twitter, mais celle-ci a pris une mauvaise tournure pour l'organisation sportive.

Afin de remercier ses abonnés, le Canadien avait prévu de diffuser des photos de chandails personnalisés et des vidéos de remerciements aux utilisateurs qui répondaient avec le mot-clic #CanadiensMTL1M.

Or, plusieurs des photos des maillots personnalisés ont diffusé des insultes raciales, tard mardi soir, car ils reprenaient de façon automatique le pseudonyme des utilisateurs.

Des messages de remerciements de Max Pacioretty, Alex Galchenyuk et Dale Weise ont aussi été piratés. Ces messages ont été redirigés 444 000 fois, selon le site internet de la station radiophonique 98,5 FM.

Le fiasco marketing s'explique en partie par l'utilisation d'un système de réponse automatique et robotisé, alors qu'aucun contrôle de modération n'était en fonction.


«Nous nous excusons pour les messages offensants et avons réglé le problème afin qu'il ne se reproduise pas à l'avenir. Des "tweets" ont été envoyés de notre compte suite à un problème de filtrage pour notre campagne pour remercier notre million d'abonnés», a annoncé le Canadien sur la plateforme sociale tôt dans la nuit de mardi à mercredi.

En fin d'après-midi, l'organisation a diffusé un communiqué pour apporter des explications supplémentaires.

«La campagne a été menée en utilisant un fournisseur externe, Flowics, qui nous a été suggéré par Twitter Canada. La compagnie avait auparavant exécuté de telles tâches avec succès, notamment pour Soccer Canada, US Soccer et Hockey Canada. Malheureusement, en raison d'une erreur humaine du côté du fournisseur, un filtre bloquant les comptes inappropriés n'a pas été activé, a précisé le Canadien.

«Une poignée de comptes aux noms inappropriés ou offensants n'ont pas été signalés et bloqués. Lorsque l'erreur a été découverte, la campagne a été immédiatement suspendue et les publications offensantes ont été manuellement supprimées. Flowics a publié un communiqué sur son site Web s'excusant de la situation, mentionnant que c'était la première fois qu'un tel impair ait un impact aussi majeur auprès d'un client.»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos