Jonathan Bernier
Agence QMI

La série victorieuse du Canadien prend fin

Match Canadien c. Sabres - 12 février 2016

Voir en plein écran

Jonathan Bernier

BUFFALO - Ceux qui se plaignent du nombre peu élevé de buts dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en ont eu pour leur argent, vendredi soir, au First Niagara Center.

Dans un match au cours duquel il s'est marqué 10 buts, le Tricolore a baissé pavillon 6-4 aux mains des Sabres de Buffalo.

Ce deuxième revers en neuf jours face à la troupe de Dan Bylsma est venu mettre fin à la courte séquence de trois gains du Canadien.

On ne peut certainement pas reprocher aux Montréalais de ne pas avoir chèrement vendu leur peau.

En retard 4-1, le Tricolore est parvenu à s'accrocher. Venant à un cheveu de compléter la remontée, les joueurs Canadien ont vu deux de leurs tirs frapper le poteau alors que le pointage était de 5-4.

L'issue de cette rencontre aurait donc pu être bien différente.

Cependant, comme l'a fait remarquer Michel Therrien lors de son point de presse, ce n'est jamais facile de jouer du hockey de rattrapage.

Quatre occasions, quatre buts

En matinée, l'entraîneur du Canadien avait vanté le travail de Ben Scrivens en soulignant, avec raison, que l'Albertain avait été un rouage important des trois dernières victoires de l'équipe.

En effet, au cours de ces trois matchs, Scrivens n'avait rien du gardien brouillon qu'il avait été lors de ses quatre premiers départs dans l'uniforme du Canadien.

En fait, le style était toujours aussi échevelé, mais plus efficace.

Or, chassez le naturel et il revient au galop, dit le vieil adage. Voilà ce que l'on retiendra de la soirée de travail de l'athlète de 29 ans.

Déjoué trois fois sur huit lancers, Scrivens a cédé sa place à Mike Condon après avoir permis à Josh Gorges d'inscrire son deuxième but de la saison, dans la deuxième minute de l'engagement médian.

De quoi faire déchanter l'entraîneur du Canadien.

«On n'a pas accordé beaucoup d'occasions de marquer. Mais chaque fois qu'ils en avaient une, la rondelle se retrouvait dans le fond de notre filet. Sur leurs quatre premières chances, ils ont marqué quatre buts», a souligné Therrien au terme de la rencontre.

De retour devant le filet pour la première fois depuis le 3 février, Condon a bien fait après avoir accordé un but sur le premier tir auquel il a fait face.

Deux doublés

À l'autre bout de la patinoire, Chad Johnson n'était pas, lui non plus, dans une grande forme. Sven Andrighetto, avec son premier de la soirée, et Alex Galchenyuk, à deux reprises, ont profité de ses déplacements latéraux laborieux pour le déjouer à l'aide de tirs sur réception.

En inscrivant ses deux buts en supériorité numérique, Galchenyuk a permis à l'attaque massive montréalaise de produire deux buts pour la première fois depuis le 22 novembre.

Cependant, c'est Andrighetto qui a le plus bénéficié de la générosité de Johnson en acceptant une passe de ce dernier avant de loger la rondelle dans un filet abandonné.

«J'ai pu décocher un tir sur mon côté fort. C'était une excellente passe de sa part», a déclaré le Suisse, sourire en coin.

Immédiatement après la rencontre, le Canadien a quitté en direction de l'Arizona, où il y affrontera les Coyotes lundi.


Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos