Jean-François Chaumont
Agence QMI

Le Canadien reprend du tonus

Jean-François Chaumont

Dernière mise à jour: 09-02-2016 | 22h41

MONTRÉAL - Il y a quelques jours seulement, le Canadien de Montréal ressemblait à une équipe branchée sur le respirateur artificiel. Trois victoires plus tard, il n'est pas sorti de l'auberge, mais il y a enfin un peu d'espoir.

Après des victoires contre les Oilers d'Edmonton et les Hurricanes de la Caroline, deux formations exclues d'une place en séries éliminatoires, le Tricolore a battu un plus gros gibier en triomphant du Lightning de Tampa Bay 4-2, mardi, au Centre Bell.

À la veille de la visite de l'équipe floridienne, l'entraîneur-chef Michel Therrien rappelait que cette rencontre servirait de bon test pour le caractère de sa troupe. C'était en quelque sorte un match-baromètre pour savoir si c'était possible de se replacer sur le droit chemin.

«Nous savions que si nous pouvions recommencer à gagner des parties, la ville se rangerait de nouveau derrière nous, a dit l'attaquant Brendan Gallagher. C'était peut-être difficile à croire, mais nous n'avons jamais arrêté de croire en nous. Il faut continuer ainsi.»

Plekanec en feu

Pour triompher de ses tombeurs du printemps dernier, le Canadien a misé sur une recette simple, mais efficace: un bon premier trio et un gardien alerte.

Tomas Plekanec (deux buts, une aide) et Brendan Gallagher (un but, une aide) ont pris l'attaque sur leurs frêles épaules. Gallagher a donné le ton à l'affrontement en déjouant le géant Ben Bishop à la sixième minute. Alex Galchenyuk, l'autre membre de ce trio, a terminé la rencontre avec une mention d'aide.

Depuis le retour de la pause de la classique des étoiles, Plekanec a retrouvé sa touche avec huit points, dont trois filets, en quatre rencontres. Pour grimper au classement, le Tricolore aura grandement besoin d'un Plekanec au sommet de son art. Avant cette heureuse séquence, le Tchèque n'avait inscrit que deux buts en 36 duels.

Devante Smith-Pelly a marqué l'autre but des vainqueurs en redirigeant avec son patin un tir de P.K. Subban.

Scrivens encore solide

En poste pour un troisième match d'affilée, Scrivens n'a pas déçu. L'ancien des Oilers a terminé la soirée avec 37 arrêts pour obtenir sa troisième victoire dans l'uniforme bleu, blanc et rouge.

S'il a parfois tendance à ajouter un peu de moutarde, Scrivens a montré qu'il avait une bonne mitaine en stoppant notamment Matt Carle. Il a surtout accompli sa principale mission en réalisant les gros arrêts à des moments-clés.

Les Steven Stamkos, Nikita Kucherov, Tyler Johnson et Ondrej Palat ont quitté Montréal sans obtenir de point.

Valtteri Filppula et Victor Hedman ont marqué les deux buts des hommes de Jon Cooper.

Le Lightning cherchera à oublier rapidement ce court voyage au Canada. Défaits 5-1 la veille par les Sénateurs d'Ottawa, les «Bolts» n'ont pas subi un sort plus heureux contre le Tricolore.

Deux blessés

Blessé au bas du corps, le défenseur Jeff Petry a déclaré forfait pour ce match en matinée. En soirée, Therrien a perdu deux autres joueurs: Nathan Beaulieu et Brian Flynn.

Les deux hommes ont quitté la rencontre en deuxième période après avoir chacun été atteints d'un tir de Stamkos.

De retour au sein de la formation après deux matchs dans les gradins, Beaulieu a jeté les gants avec Cédric Paquette dès les premières minutes. Il avait visiblement en tête d'impressionner son entraîneur par son intensité.

Le Canadien (27-24-4) jouera son prochain match contre Jack Eichel et les Sabres, vendredi, à Buffalo.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Lightning c. Canadien - 9 février 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos