Jonathan Bernier
Agence QMI

L'appui des défenseurs fait grandement défaut

L'appui des défenseurs fait grandement défaut

La brigade défensive du Canadien n'est pas très productive, cette saison.Photo Martin Chevalier / Agence QMI

Jonathan Bernier

Au terme de la défaite de lundi soir, à Columbus, P.K. Subban stipulait qu'il ne revenait pas qu'aux gros canons de marquer des buts. Il n'avait pas tout à fait tort.

Oui, on s'attend à une meilleure production des Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Alex Galchenyuk, mais une plus grande contribution des défenseurs du Canadien de Montréal serait également grandement utile.

Depuis le début de la saison, ceux-ci n'ont inscrit que 13 buts. Seuls ceux des Canucks de Vancouver ont fait pire en faisant bouger les cordages qu'à 12 occasions. Ces 13 buts constituent 9,8 % des 133 buts marqués par le Canadien, la seule équipe dont la contribution des arrières n'atteint pas la barre des 10 %.

Avec quatre filets chacun, Subban et Jeff Petry dominent la colonne des buts marqués par les défenseurs montréalais. À titre comparatif, Brent Burns (avec 18 buts), Oliver Ekman-Larsson (14), Justin Faulk (14) et Dustin Byfuglien (14) ont, individuellement, fait scintiller la lumière rouge plus souvent que tous les défenseurs du Tricolore réunis.

Supposément mobiles et agiles, les arrières du Tricolore ne semblent donc pas avoir le compas dans l'œil.

Subban: avec régularité...

En contrepartie, même si les filets se font rares, on ne peut reprocher à Subban ses carences offensives. Ses 37 points, qui le placent en tête des marqueurs du Canadien, lui donnent le quatrième rang dans la colonne des pointeurs chez les défenseurs du circuit Bettman.

«Ça importe peu que tu aies 70 passes et un seul but ou 70 buts et une seule passe. Dans mon livre, l'un est aussi bon que l'autre», a également indiqué l'Ontarien, lundi soir.

Encore une fois, il n'avait pas tout à fait tort. Soit dit en passant, Subban a participé à six des neuf derniers buts de son équipe.

Au cours des 13 dernières rencontres, il a noirci la feuille de pointage au moins une fois à 11 occasions.

... et leadership

Oui, il prend des risques, il commet des erreurs et il fait pousser des cheveux gris à son entraîneur. Mais il est le seul, présentement, à produire sur une base régulière.

Véritable perfectionniste, il est le premier à reconnaître ses erreurs. Mardi soir, au Centre Bell, il a soutenu qu'il se serait lui-même hué s'il avait été dans les gradins.

Il venait pourtant d'ajouter deux mentions d'assistance à ses deux points de la veille. Et on parle ici d'un athlète qui a disputé deux matchs en 24 heures après avoir passé la nuit à combattre un vilain virus. Il y en a plusieurs qui seraient restés au lit. Si ça, ce n'est pas du leadership...

---

Buts marqués par les défenseurs

Nashville (37)
San Jose (31)
Arizona (30)
Caroline (28)
Los Angeles (27)
Winnipeg (26)
Calgary (26)
Colorado (25)
Rangers (23)
Minnesota (23)
Ottawa (22)
Dallas (21)
St. Louis (21)
Philadelphie (20)
Tampa Bay (20)
Anaheim (19)
Boston (19)
Detroit (19)
Chicago (19)
Washington (18)
Pittsburgh (18)
Floride (18)
Edmonton (17)
Buffalo (17)
Islanders (16)
New Jersey (16)
Columbus (14)
Toronto (13)
Montréal (13)
Vancouver (12)

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos