Jonathan Bernier
Agence QMI

Le Canadien faillit à la tâche

Match Canadien c. Blue Jackets - 25 janvier 2016

Voir en plein écran

Jonathan Bernier

COLUMBUS - La situation du Canadien de Montréal n'était déjà pas rose, mais là, voilà qu'elle devient gênante.

Face aux Blue Jackets de Columbus, tous croyaient bien que le Tricolore serait en mesure de récolter deux victoires d'affilée pour la première fois depuis les 25 et 27 novembre. En lieu et place, la troupe de Michel Therrien s'est bêtement inclinée 5-2 contre la pire formation du circuit Bettman, lundi.

Cam Atkinson a mené la charge pour les favoris locaux avec un tour du chapeau. Brandon Saad n'est pas demeuré en reste, lui qui a inscrit deux buts.

Cela dit, on a beau nous vendre le fait que la parité n'a jamais été aussi présente dans la Ligue nationale (LNH), il ne faut tout de même pas charrier.

Avant le match, les Blue Jackets accusaient 13 points de retard sur le Canadien. De plus, ils sont privés de plusieurs éléments, dont leur gardien numéro 1, Sergeï Bobrovsky. D'ailleurs, Joonas Korpisalo, le gardien gagnant de ce duel en était seulement à un 11e départ dans la LNH. Il a obtenu son quatrième gain de la saison.

Appelé à remplacer John Tortorella, sur la touche en raison de côtes fracturées, Craig Hartsburg a savouré sa première victoire à la barre des Blue Jackets.

«Ce n'était pas parfait, mais nous avons tenu le coup. Nous n'avons pas craqué. Nous avons forcé le Canadien à commettre des erreurs et nous en avons profité. Ce n'était pas toujours joli, mais ce fut efficace», a indiqué Hartsburg, qui a bien pris soin de conserver la rondelle du match.

Encore de la frustration

Dans le camp du Tricolore, Mike Condon, déjoué quatre fois en 24 tirs, a encaissé un 13e revers en temps réglementaire.

Cette défaite a empêché le Canadien, toujours 10e dans l'Association de l'Est, de s'approcher à un point des Devils du New Jersey et du huitième rang.

Inutile de dire que la formation montréalaise devra l'emporter mardi soir, au Centre Bell, face à ces mêmes Blue Jackets, sans quoi, la pause de la partie des étoiles risque d'être assez longue, merci.

«Il y a assurément de la frustration dans l'air. Nous voulions remporter cette rencontre. Nous voulions jouer mieux. Demain (mardi soir) sera un match très important pour nous», a souligné Max Pacioretty.

Célébration trop émotive

Cas incertain pour cet affrontement en raison d'un virus, le défenseur P.K. Subban a terminé la soirée avec un but et une aide. Après s'être fait complice du premier filet du match, le 12e de Brendan Gallagher, le défenseur a inscrit son quatrième de la saison d'un surprenant tir du centre de la patinoire.

La célébration ayant suivi s'est terminée par une poussée à l'endroit de Brandon Dubinsky et deux minutes au cachot pour conduite antisportive.

«Même si c'était une mauvaise pénalité, je ne crois pas qu'il y avait matière à punition. J'aurais dû simplement rentrer au banc. Je voulais insuffler une dose d'énergie à mes coéquipiers, mais j'aurais dû garder le contrôle de mes émotions», a raconté Subban, assurant que l'attaquant des Blue Jackets ne lui a rien dit de grave.

Daniel Carr a quitté la rencontre au terme de la première période. La recrue a fait une mauvaise chute en encaissant une mise en échec de Fedor Tyutin. En regardant la séquence, tous ont pu se rendre compte que son genou droit a plié de façon étrange.

Après la rencontre, Therrien a indiqué que le jeune attaquant ne serait sans doute pas disponible pour la visite des Blue Jackets.

Aussi sur Canoe.ca




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos