Jean-François Chaumont
Agence QMI

«Nous devions gagner» - Max Pacioretty

«Nous devions gagner» - Max Pacioretty

Jori Lehtera a donné la victoire aux Blues en déjouant Mike Condon sur ce jeu.Photo USA Today Sports

Jean-François Chaumont

ST. LOUIS - Max Pacioretty en avait gros sur le cœur après cet autre revers de son équipe. La voix éteinte, le capitaine a martelé à plusieurs reprises le même message.

«Je pourrais rester ici et chercher les bonnes choses à dire, mais je reviens toujours à la même phrase: nous devions gagner ce match, a affirmé Pacioretty. À 3-2 avec cinq minutes, nous ne pouvions pas échapper cette rencontre.

«Il y avait beaucoup d'émotion en deuxième période, a-t-il poursuivi. En troisième période, nous avons maintenu un bon rythme, mais nous n'avons pas gardé notre avance après notre troisième but. Il faut jouer avec l'énergie du désespoir jusqu'au son du cadran final. »
Pour Pacioretty, le CH n'appartient pas en ce moment à la catégorie des bonnes équipes.

«Les très bonnes équipes gagnent ce match, même les équipes ordinaires gagnent ce match, a lancé le numéro 67. Nous devons redevenir une bonne équipe et nous aurons besoin de l'être rapidement. Il faut recommencer à trouver des façons de gagner.»

Un Gallagher furieux

À quelques mètres de Pacioretty, Brendan Gallagher rageait autant que son coéquipier de trio.

«Nous avons perdu le match et il faut être meilleurs c'est aussi simple que ça, a expliqué Gallagher. Nous avons fait de bonnes choses, mais, je me répète, nous avons perdu le match. Ils ont trouvé une façon de gagner, pas nous.»

Pacioretty et Gallagher n'ont toutefois pas à sortir de St. Louis la tête entre les jambes. Avec Tomas Plekanec, les deux attaquants ont joué un fort match. Ils étaient pratiquement toujours dans le territoire de Brian Elliott. Ils ont d'ailleurs fini la rencontre avec 22 des 49 tirs de leur équipe.

Eller: peu de mots

Lars Eller, qui était de retour au centre face aux Blues, ne trouvait pas les réponses pour expliquer ce quatrième revers en cinq matchs.

«Je ne peux pas l'expliquer, je n'ai pas de mots, a mentionné le Danois. Je dois simplement dire que c'était exactement le type de match que nous devions gagner. Nous avons mené à deux reprises, nous avons dominé largement les tirs, mais c'est encore la même histoire, nous avons perdu.»

Le CH n'a marqué qu'un seul but malgré sept occasions en supériorité numérique.

Une mauvaise soirée

Si Brian Elliott a reçu le titre de première étoile pour ses 46 arrêts, Mike Condon ne gardera pas un aussi bon souvenir de cette soirée.

«Je n'ai pas connu un bon match, j'ai fait des erreurs coûteuses, a dit Condon. Il y a eu une mauvaise communication sur le but égalisateur avec Barbs (Mark Barberio). C'est ma faute sur ce jeu, je n'ai pas bien compris le message de mon défenseur.»

Ben Scrivens obtiendra le départ contre les Blackhawks, dimanche soir, à Chicago.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos