Jean-François Chaumont
Agence QMI

Le Canadien veut limiter les dégâts

Jean-François Chaumont

ST. LOUIS - L'histoire se répète. Pour une énième fois, le Canadien a gagné largement dans la colonne des tirs au but, mais pas dans la plus importante, les buts.

Malgré 49 tirs, un sommet cette saison, le CH a trébuché 4 à 3 en prolongation contre les Blues, samedi, au Scottrade Center.

«Nous devions gagner ce match, c'est la seule chose que je peux dire», a dit un Max Pacioretty débiné dans le vestiaire de l'équipe adverse.

Jori Lehtera a marqué le but vainqueur pour les Blues en prolongation après une gaffe d'Andreï Markov. Sur ce jeu, le défenseur russe a bêtement tenté une passe en retrait pour Alex Galchenyuk, mais il a complètement raté son coup. Robby Fabbri a saisi la rondelle libre et il l'a remise à Lehtera qui s'est échappé. En quelques secondes, l'effort plus qu'honnête du CH à St.Louis venait de s'envoler.

Les Blues n'ont décoché que 22 tirs en direction de Mike Condon. Depuis le 1er décembre, c'était la cinquième fois que le Tricolore terminait la rencontre avec plus de 15 tirs que ses rivaux. Dans ces cinq rencontres, les Glorieux ont subi quatre fois la défaite.

Malgré les absences des Jake Allen, Jaden Schwartz, Jay Bouwmeester et Carl Gunnarsson, l'équipe de Ken Hitchock a signé un troisième gain à ses quatre dernières sorties.

Mauvais départ

Il n'y avait que 34 secondes d'écoulées au cadran quand Fabbri a récupéré son propre retour pour déjouer Condon en première période.
À cet instant, on redoutait une longue soirée au Missouri pour les visiteurs. Mais, le Tricolore a tranquillement retrouvé ses repères.

Sous haute tension

En deuxième période, le CH a rebondi rapidement. P.K. Subban a marqué le but égalisateur en supériorité numérique. Le numéro 76 a touché la cible même s'il a complètement manqué son tir, mais la rondelle a dévié sur un joueur des Blues.

Quelques minutes plus tard, Pacioretty a surpris Elliott d'un tir dans le haut du filet après une belle incursion en fond de territoire de Nathan Beaulieu.

À peine une minute plus tard, Paul Stastny a ramené les deux équipes à la case départ en faisant dévier un tir de Colton Parayko.

Après les deux buts rapides, il y a eu du rififi entre les Blues et le CH. Par magie, Brendan Gallagher se retrouvait au cœur des altercations. Le numéro 11 a fait perdre patience à ses rivaux en bousculant légèrement Elliott. Les David Backes, Troy Brouwer et Alex Pietrangelo ont immédiatement vengé leur gardien. Tomas Plekanec gardera un mauvais souvenir de cette mêlée lui qui s'est retrouvé la tête dans le postérieur de l'arbitre alors qu'il tentait de se relever...

Alexeï Emelin n'a rien fait pour calmer le jeu avant la fin de la deuxième en renversant Paul Stastny d'une percutante mise en échec.

Un but, une réplique

Une fois les esprits calmés, le Tricolore et les Blues ont recommencé à jouer au hockey en troisième. Au 47e tir en direction d'Elliott, Plekanec a redonné une avance d'un but aux Montréalais. Il a dégainé immédiatement en captant une passe de Pacioretty. Mais encore une fois, les Blues ont riposté à la vitesse de la lumière. Ty Rattie a créé l'égalité 44 secondes plus tard après une mauvaise sortie de Condon.

Les Blues ont finalement eu le dernier mot en prolongation.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos