Jonathan Bernier
Agence QMI

Carr et Andrighetto à St. John's; De la Rose rappelé

Jonathan Bernier

Dernière mise à jour: 15-01-2016 | 11h44

«Il y a beaucoup de positif dans le cas de Carr. On est très satisfait de ce qu'il nous a démontré, a convenu Michel Therrien au terme de l'entraînement optionnel de l'équipe. C'est un gars qui a beaucoup de détermination. Mais pour s'établir dans la LNH, il y a tout un processus à suivre.»

Un processus que le jeune homme de 24 ans semblait pourtant avoir assimilé depuis son rappel le 4 décembre.

Fougueux, l'Albertain a démontré beaucoup d'agressivité en travaillant dur le long des rampes et en étant l'un des seuls, en compagnie de Brendan Gallagher et de Paul Byron, à se positionner devant le filet avec régularité.

5 buts en 17 matchs

Au cours des 17 rencontres que Carr a jouées avec le Tricolore, il est celui qui a inscrit le plus de buts (5), ex æquo avec Byron.

«C'est demandant physiquement de s'établir dans la LNH. On sentait qu'il avait perdu un peu de vitesse de réaction. Il doit continuer de travailler son explosion et son coup de patin», a défendu l'entraîneur du Canadien.

Carr a donc pris le chemin de la Ligue américaine en compagnie de Sven Andrighetto qui, lors de ce rappel, ne s'est pas montré très convaincant.

«C'est sa troisième saison chez les professionnels. On l'a mis dans une position où on pensait qu'il serait capable de produire, a souligné Therrien. On ne l'a pas vu provoquer des chances de marquer comme il l'a fait lors de son premier rappel.»

Le physique de De la Rose

Alors que Carr et Andrighetto se sont envolés pour les Maritimes, Jacob De La Rose rejoindra ses coéquipiers à St. Louis.

À première vue, ses deux buts et sept mentions d'assistance en 24 matchs dans la Ligue américaine n'ont rien de bien prometteur.

«Il a eu un camp difficile. Son début de saison fut également ardu. Il s'est blessé, il a raté environ un mois. Cependant, dernièrement, il joue du meilleur hockey», a soutenu Therrien.

Il semble surtout que les 6 pieds 3 pouces et 204 livres du Suédois aient joué en sa faveur.

«On l'insère dans un rôle précis. Il joue bien défensivement, il tue des punitions et il fait avorter des jeux grâce à son physique. On amène du poids à notre quatrième trio. On s'en va à St-Louis», a laissé tomber Therrien.

Avec ses 14 joueurs de plus de 6 pieds 2 pouces, comparativement à neuf pour le Canadien, les Blues sont effectivement assez costauds.


Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos