Jonathan Bernier
Agence QMI

CH: le bonheur d'être chez soi

Jonathan Bernier

Dernière mise à jour: 06-01-2016 | 23h59

MONTRÉAL - Il y avait trois semaines que le Canadien de Montréal n'avait pas disputé un match au Centre Bell. Huit rencontres loin de la maison au cours desquelles il n'avait savouré que deux victoires.

Le Tricolore a célébré ce retour devant ses partisans en remportant une courte victoire de 2-1 aux dépens des Devils du New Jersey, mercredi.

Avec ce gain, la troupe de Michel Therrien peut pousser un soupir de soulagement puisqu'elle se distance un peu plus des équipes qui ferment la marche pour une place en séries éliminatoires. Cependant, il faut noter que tous les poursuivants du Tricolore possèdent des matchs en main.

Cette victoire fut celle des unités spéciales. Auteure de seulement un but à ses six derniers matchs, l'attaque massive du Canadien a profité de sa première supériorité numérique de la soirée pour ouvrir la marque.

Un but de Max Pacioretty qui, en redirigeant une passe de Tomas Plekanec, faisait bouger les cordages pour la 17e fois de la saison, la troisième en quatre parties.

«Contre les Devils qui ferment le jeu, c'est difficile de marquer à forces égales. On avait besoin de nos unités spéciales et elles ont répondu», a lancé le capitaine du Canadien.

En fin de deuxième période, Paul Byron a une fois de plus démontré son efficacité en infériorité numérique, cette fois en servant un relais parfait à Torrey Mitchell.

«J'ai vu le défenseur passer dans le vide et j'en ai profité pour décamper. J'ai pu anticiper la glissade de l'autre défenseur, ce qui m'a permis de rejoindre Mitchell», a expliqué Byron.

Devante Smith-Pelly, qui avait écopé d'une punition stupide en territoire adverse quelques secondes plus tôt, a dû pousser un soupir de soulagement.

On brasse la soupe

À l'occasion de cette visite des Devils, Therrien avait choisi d'apporter quelques modifications à ses trios. Invisible face aux Flyers la veille, David Desharnais a profité de la présence de Lars Eller et Byron à ses côtés pour livrer une bonne performance.

Le Québécois a obtenu quelques bonnes occasions, dont l'une lors d'un tir de punition. Malheureusement, il a raté la cible.

La combativité de Daniel Carr en fond de territoire et sa présence devant le filet ont permis à Alex Galchenyuk et Sven Andrighetto de bourdonner à quelques reprises autour de la cage de Cory Schneider, auteur de 23 arrêts.

Fidèle à lui-même, Brendan Gallagher a également connu une bonne soirée.

Soirée tranquille pour Condon

À l'autre bout du spectre, on retrouve P.K. Subban. Bien qu'il ait obtenu une 27e mention d'assistance sur le premier but du match, le défenseur a paru perdu à certains moments sur la patinoire. Parfois, même le cœur ne semblait pas y être. Ce qui n'est pas dans les habitudes du flamboyant joueur du Canadien.

Devant le filet du Canadien, Condon a repoussé 19 tirs pour enregistrer sa 12e victoire de la saison, une deuxième consécutive.

«Nous n'avons pratiquement pas donné de chances de qualité aux Devils. J'ai vu tous les tirs et lorsque la rondelle tombait à mes pieds, les gars ont fait du bon travail pour dégager le devant du filet», a expliqué le gardien du Canadien.

Adam Henrique, en faisant dévier un tir de la pointe dans la première minute de la troisième période, a été le seul à tromper sa vigilance.

Le Canadien disputera son prochain match samedi. Il recevra les Penguins de Pittsburgh.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Match Devils c. Canadien - 6 janvier 2016

Voir en plein écran

Vidéos

Photos