Stéphane Cadorette
Agence QMI

Les canons rappelés à l'ordre

Les canons rappelés à l'ordre

Michel Therrien donne des directives à ses joueurs.Photo Pierre-Paul Poulin / Agence QMI

Stéphane Cadorette

PHILADELPHIE - À l'issue d'un autre revers difficile à encaisser, Michel Therrien n'a pas nommé de noms, mais ses propos amers trahissaient sa vive déception à l'endroit des meilleurs joueurs de son équipe.

L'entraîneur-chef a répondu très brièvement aux questions qui lui ont été posées, mais en a révélé beaucoup sur ses états d'âme.

S'il avait affirmé qu'il ne craignait pas une baisse de régime à la suite de l'émotive victoire lors de la Classique hivernale face aux Bruins, Therrien n'a eu d'autre choix que de constater les dégâts.

«Je n'ai pas aimé notre performance, honnêtement. J'ai trouvé qu'on était encore dans les nuages du dernier match», a-t-il lancé sèchement.

Place à la deuxième moitié

Puisqu'il s'agissait du 41e match du calendrier, ce qui marquait la fin de la première moitié de saison pour le Canadien, Therrien n'a pas mâché ses mots et a profité de l'occasion pour inviter ses canons à toner davantage.

«Dans la deuxième moitié de saison, il y a définitivement certains de nos joueurs qui devront en donner beaucoup plus que ce qu'ils ont démontré depuis le début de la saison. Tes meilleurs joueurs se doivent d'être les meilleurs», a-t-il résumé.

Quant au long et improductif périple qui vient de prendre fin, Therrien a préféré tourner la page rapidement et mettre le cap sur Montréal au plus vite.

«Je ne ferai pas de bilan. Il est temps qu'on rentre à la maison parce que huit matchs sur la route, c'est définitivement dur», a-t-il commenté.

Flyers heureux

Dans le camp des Flyers, l'humeur était de toute évidence à l'opposé, après avoir mis fin à une séquence de trois revers.

«Nous avons obtenu plusieurs bons lancers en première période et ça nous a donné un élan. Nous avions une belle chimie ce soir [hier]», a analysé l'auteur de trois points, Brayden Schenn.

«Nous avons été la meilleure équipe et c'est un soulagement. C'était difficile de rester concentré avec seulement quatre lancers contre moi au premier tiers», a souri le gardien victorieux, Michal Neuvirth.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos