Jonathan Bernier
Agence QMI

Mike Condon déloge Dustin Tokarski

Jonathan Bernier

Dernière mise à jour: 05-10-2015 | 12h27

MONTRÉAL - Tout n'était pas sombre dans l'entourage du Canadien de Montréal, lundi matin. Après avoir connu un camp splendide, le gardien Mike Condon a appris qu'il amorcerait la saison avec le Tricolore.

Au cours des trois dernières semaines, l'homme de 25 ans a donc réussi à prouver à l'état-major du Canadien qu'il était supérieur à Dustin Tokarski pour occuper le rôle d'adjoint de Carey Price.

«Je suis très excité, mais pas surpris. J'ai toujours eu confiance en mes habiletés», a lancé Condon, qui, en l'espace de deux saisons, est donc passé de la Premier AA Hockey League (ECHL) à la Ligue nationale. Je sais que ce que nous acquérons peut nous être enlevé à tout moment. Ainsi, je ferai tout en mon possible pour demeurer ici le plus longtemps possible.»

En 93 minutes de jeu au cours du calendrier préparatoire, l'Américain n'a accordé aucun but en 38 lancers. Tout un contraste avec Tokarski, qui, en 90 minutes, a cédé huit fois en 45 tirs.

«Condon a bien performé, il a mérité ce poste. Il a été supérieur (à Tokarski), a déclaré, sans hésitation, le directeur général du Canadien, Marc Bergevin. Est-ce que Dustin a paru fragile au cours du camp? Oui. Peut-il rebondir? Assurément.»

Des failles l'an dernier

Le hic, c'est que les problèmes de Tokarski ne datent pas seulement du camp d'entraînement. Il n'a rien fait la saison dernière pour rassurer le Tricolore sur ses capacités à prendre le relais de Price efficacement lorsque la situation le commande.

L'homme masqué originaire de la Saskatchewan n'a remporté qu'un seul de ses sept derniers départs en 2014-2015. Au cours de cette période, il a été déjoué à 22 reprises en 220 tirs pour un taux d'efficacité de ,900.

Bergevin a reconnu que cette mauvaise fin de saison avait pesé dans la balance.

«S'il avait eu un très bon camp, il n'aurait pas été dans cette situation aujourd'hui. Mais il a éprouvé encore certaines difficultés, alors on a regardé l'ensemble et on s'est dit que ça devenait une tendance», a souligné Bergevin.

«Il est arrivé en forme. De ce côté, il n'y avait pas une grosse différence avec l'an dernier. Cependant, ses performances sur la glace n'étaient pas au niveau auquel on s'attendait», a-t-il poursuivi.

Tinordi devant Barberio

Pour faire de la place à cette nouvelle recrue, le nom de Tokarski a donc été soumis au ballotage, tout comme celui de Mark Barberio.

Bien qu'il ait paru solide, le défenseur montréalais n'est pas parvenu à convaincre Bergevin et l'entraîneur Michel Therrien qu'il était plus fiable que Jarred Tinordi.

Les 29 autres formations du circuit ont jusqu'à mardi midi pour réclamer les deux joueurs, sans quoi ils devront se rapporter aux IceCaps de St. John's de la Ligue américaine.

Par ailleurs, Charles Hudon et Sven Andrighetto ont été retranchés et rétrogradés aux IceCaps. Jacob De La Rose est donc celui qui profite de l'incartade de Zack Kassian.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos